Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : le blog loloraidoutdoor
  •   le blog loloraidoutdoor
  • : Un blog sur les aventures outdoor : les raids, les trails, ultras trails, swimrin, triathlon ainsi que les sorties partagées avec mes amis sportifs et mes complices du sport outdoor passion en Savoie avec jolies photos.
  • Contact

Cliquez sur play

Recherche

7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 17:26

Article qui a eu les faveurs d'être publié sur TRIMAG

Bon ok, je n’en ai fait qu’un (Ötillö) mais avec l’expérience des raids multisports, je me suis bien retrouvé dans cette magnifique épreuve en équipe qui concilie 2 sports dans des conditions difficiles.

Vu qu’il faut nager avec des baskets et courir avec une combinaison, le choix de ces deux produits à toute son importance, notamment dans des eaux froides à moins de 13°C.

Les fabricants spécialisés développent des combinaisons adaptées à cette discipline en utilisant un néoprène souple au niveau des bras, des genoux et de l’entre-jambes qui apporte une bonne aisance aux mouvements du swimrunner. Il est possible des découper aux niveaux des jambes et des bras. Mais concernant l’Ötillö, vu la température générale, garder la combinaison manches et jambes longues n’est pas une mauvaise idée.

Les chaussures doivent pouvoir évacuer l’eau et surtout accrocher le rocher lisse et mouillé pour ne pas chuter tous les mètres sur certaines portions accidentées de certaines îles.

Ma tenue :

  • Combinaison HEAD milieu de gamme avec un renfort au niveau des bras, épaules, dos (couleur jaune) qui évite que le néoprène soit découpé par des branches, ronces,… On a décidé de garder les manches et les jambes longues sans regrets.

  • Chaussures IROCK 2 : Le grip est très bon sur ces chaussures portées habituellement pas les orienteurs nordiques. Des chaussures avec de semelles Mégagrip seraient également idéales.

  • Cagoule HEAD : pour éviter la barre au niveau du front à cause du froid, j'ai décider de porter une cagoule alors que certains mettent deux bonnets.

  • Chaussettes : Les pieds seront toujours mouillés ou humide alors il est important de privilégier des chaussettes de grande qualité. Au retrait des dossards, l’organisation offre une paire de chaussette montante Gococo floquée Ötillö qui feront parfaitement l'affaire. Ceux qui utilisent des combinaisons coupées au niveau des genoux mettent du néoprène, du papier bulle ou autre astuces entre le tibia et la chaussette de contension pour améliorer la flottaison. Certains utilisent des chaussettes fines en néoprène également mais attention à ce que le pied ne « fermente » pas trop à l’intérieur. Pour ma part, j'avais pris des X-Bionic et je n'ai eu aucunes ampoules.

  • Plaquettes : Pour ceux qui peuvent les utiliser mais, 10 km de plaquettes ça peut faire très mal aux bras jusqu’aux tendinites. Si vous devez les retirer, il faut les garder avec vous jusqu’à l’arrivée. Alors cet un choix mais surtout voir aux entraînements comme ça se passe après 3000, 5000, 7000 mètres.

  • Barres ou pâtes de fruits : Au cas où… Avec le froid, attention aux fringales car le corps dépense énormément de calories (entre 8500 et 10 000).

Mes Astuces à moi et aussi à d'autres :

  • Un "tire-minette" : Elastique avec 2 mousquetons qui permettent aux deux équipiers de rester ensemble puisqu’ils n’ont pas le droit d’être séparés de plus de 10 mètres, et de s’entraider sur les sections natations et course à pied. C’est un choix, certains n’en n’ont pas.

  • Une flasque de 500ml glissée dans la combinaison pour s’hydrater lors des longues portions de course à pied entre deux ravitaillements. A noter que la Baltique est peu salée donc boire une tasse n’est pas catastrophique ; j’ai bien dit une 

  • Pullboy : pour aider à la flottaison et la stabilité

  • Une épingle à nourrice pour bloquer et assurer le bandeau de la puce chronomètre pour ne pas la perdre

  • De la vaseline pour éviter les frottements au niveau du cou

  • Du papier toilette dans une poche étanche au cas où?

  • Des lunettes de natation larges pour avoir une bonne visibilité

  • Pour s’entraîner dans le froid, dans un lac ou une mer à 17 / 18 °, habituez-vous à nager sans combinaison déjà dans ses températures

  • Le petit pipi dans la combinaison dans les eaux froides peut être une source de bien être à tout point de vue

  • Marquer les distances et les portes horaires sur les plaquettes, le pull boy ou la combinaison comme votre serviteur

 

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 15:41

Il existe des endroits comme ça, où les paysages, les habitants, les belles âmes se mélangent pour donner vie à un site d'une beauté incroyable : L'archipel des Lofoten.

Les Lofoten, c'est simple, c'est comme recevoir une énorme claque émotionnelle, qui renverse, qui bouleverse à jamais. J'avais ressenti ce sentiment sur l'île aux trésors, Rodrigues dans l'océan Indien. Et en ce mois de juin 2016, c'est au-dessus du cercle arctique que je retrouve cette magnifique sensation qui secoue le palpitant et donne des frissons; c'est ce qu'on peut appeler le coup de foudre.

Et c'est à Svolvaer que nous atterrissons avec mes parents fin mai de cette année 2016 pour découvrir ce spot nature et m'immerger totalement à l'occasion de l'Ultra Trail de "The Arctic Triple" organisé par Maria.T et Franck qui vont nous accueillir en toute simplicité avec une grande gentillesse et un coeur gros comme ça. Maria m'avait dit : "Tu va vivre bien plus qu'un Ultra trail ici". et elle avait bien raison.

Nous découvrons alors cette multiplication d'îles réunies par des ponts ou tunnels sur des kilomètres avec un émerveillement de tous les instants : Les caraïbes Nordiques!

Je profite d'une journée off pour prendre quelques photos avec "The photographe" Alex Berg (grandtrail).

Et le jour de la course arrive. Je suis aligné sur l'UtraTrail, long de 165km. Nous sommes une petite troupe d'une vingtaine de coureurs, tels des conquérants, partant du bout du bout des Lofoten à Reine. Mes parents viendront également me supporter sur certains points ravitaillement grâce à l'organisation et à super Maja.

Les conditions climatiques sont mauvaises malheureusement et je découvre les Lofoten sous l'eau, le froid et le vent qui auront raison de moi au 117ème km. L'immersion était totale en compagnie de la 1ère fille Maria Nordfjel, mais mon corps en a décidé autrement. mais ce que j'ai vu était vraiment incroyable.

Il y avait même les viking pour accueillir le lolo congelé et anéanti par l'abandon qui suivra dans les bras de Maria (photo). Mais maintenant, je sais, je connais et je veux y retourner pour franchir la ligne d'arrivée à Svolvaer et "voyager" encore et encore au coeur de cet endroit improbable.

Quelle joie aussi d'avoir partagé ce séjour en compagnie de mes parents qui ont découvert eux aussi, après Eidfjord et le Norseman 2014, ce petit monde magnifique. Et cerise sur le gâteau, en juin, le soleil ne se couche jamais. C'est bien la 1ère fois qu'on ne me demande pas de prendre une frontale dans le matériel obligatoire car à minuit, fait plein jour, la preuve :

Alors si l'aventure vous tente du 1er au 4 juin prochain, il n'y a plus qu'à... Pour ma part, j'ai une course à terminer et des amis à revoir :-)

http://www.thearctictriple.no/

FILM :

https://www.facebook.com/thearctictriple/?hc_ref=NEWSFEED

 

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 21:19

Et de 5! 5ème année consécutive que j'ai cette incroyable chance de me retrouver sur l'île aux trésors. 18km de long, 8km de large et un lagon qui fait le double de la taille de l'île. Une île comme tu les rêves, en fait!

En 5 ans, je me suis fait des amis pour la vie que je retrouve de manière intense et toujours avec autant de joie. Et quel plaisir de s'entendre dire : "Lolo? Mais oui je connais, tu fais partie de la famille du Trail de Rodrigues!" A fondre....

Cette année, après un échec au Grand Raid de la Réunion, c'est d'autant plus important pour moi d'être ici de de pouvoir participer à la fête et ces 42km et 2000m de D+ d'un des plus beaux trails du monde.

Une année particulière aussi car mes amis Valérie, Cédric et mon Jérem sont présents. Moi, qui leur vante Rodrigues tout au long  de l'année ils vont enfin voir et vivre l'île pour de vrai. Je retrouve toute la joyeuse bande de l'Université de la Réunion, mon Ludo "The animateur" et The Boss, Eric avec qui je partage un gîte exceptionnel à la Villa Mon-Trésor avant "The hôtel" le TéKoma.

Mais évidemment, quelle joie de retrouver mes amis rodriguais, comme si nous nous étions jamais quitté. Bien évidemment, Rodrigues ne serait pas Rodrigues si je n'allais pas rendre visite à ma vieille fidèle tortue N°1 de 101 ans, mise en quarantaine car à priori trop "excitée" dans tous les sens du terme.

C'est aussi l'occasion de nouvelles belles rencontres avec les invités "élite" que sont Mano Bourgeois et Yann Stuck le barbu baroudeur à la bonne humeur contagieuse.

Au programme, visite de l'île, reconnaissance du parcours, gastronomie locale et bien-sûr la participation à la fabuleuse course qu'Arnaud, Aurèle, Patrice et toute l'équipe organisatrice du Road Trail nous a concocté. Alors cette course?

Je pars au contact de Mano Bourgeois un temps, puis de Valérie avant de me caler sur un rythme de croisière loin d'être endiablé, mais correct pour tenir la distance et éviter de me refaire la cheville déjà bien secouée au Grand Raid.

Le parcours est magnifique comme d'habitude et cette année, je sais que Carine tient un stand ravito et que c'est elle qui a préparer certaines douceurs. J'arrive au 30ème km avec grande faim, et je prends le temps de ma taper ses gâteaux au rhum et à la patate douce. Ouf!!! Tes douceurs m'ont bien requinqué Carine, t'es au Top!

Je termine la course 27ème ce qui me contente vu que je n'étais pas certain de prendre le départ vu l'entorse réunionnaise.

S'ensuit un "after apéro" chez Aurèle, puis un apéro organisé par l'office de tourisme en présence des commissaires aux sports et au tourisme. Enfin tout se termine au SAFARI bien-sûr pour la 3ème mi-temps rituelle de fin de séjour.

Grand Merci pour ce séjour mes amis Rodriguais et une belle pensée pour mon amie Marie-James, perle rodriguaise d'une gentillesse incroyable qui fait découvrir sa si belle île en tant que guide, alors n'hésitez pas!

Je vous dit à 2017 mes amis, avec GRANDE JOIE, et encore BRAVO pour cet événement sportif, vous pouvez en être fier, c'est une "pépite" ce Trail de RODRIGUES.

 

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 21:39

Une bonne idée pour prendre le soleil et un peu de chaleur en fin d'hiver :

Un raid en équipe de 2 adapté à tous les niveaux dans un site exceptionnel du Maroc : c'est pour Mars 2017. Le raid multisport parfait pour découvrir les courses en étapes dans un cadre exotique. Avec comme à chaque fois une organisation au top et aux petits soins, et des parcours qui traverseront des paysages magnifiques. Alors n'hésitez pas!

PS : Et je ne vous parle pas des sites de bivouacs toujours incroyables.

 

https://www.facebook.com/transmarocaine/?fref=ts

Toutes les informations sur le site de la Transmarocaine sont là :

http://www.go2events.fr/transmarocaine/

Contact Jean-François JOBERT

le programme :

http://www.go2events.fr/transmarocaine/

et un compte-rendu de la Transmarocaine 2015 :

http://www.loloraidoutdoor.com/2015/03/transmarocaine-2015.html

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 09:53
Ötillö 2016, "Here we are"

Si on m'avait dit qu'un jour, dans ma vie, je participerai à l'Ötillö, le championnat du monde de Swimrun, j'aurai bien rigolé car cela me paraissait un challenge juste impossible vu mon expérience de nageur.

Et puis voilà, entre temps, il y a eu le Norseman en 2014, ouvrant la porte de cette course mythique composée de 10km de natation découpés en 25 sections et 65km de course à pied sur les 26 îles suédoises.

C'est donc avec Camille, ma binôme de choc, que nous nous sommes retrouvés à Stockholm vendredi 2 septembre, accueillis par un magnifique couché de soleil.

Ötillö 2016, "Here we are"

Au programme, visite et découverte de la ville et c'est avec nos amis du Team Belove Elfie et Tom (l'homme qui parle aux oreilles d'un phoque en 2015) que nous partagerons la chambrée samedi soir. Couple extra... Ordinaire qui nous rassure et nous apporte toute leur expérience du swimrun et de l'Ötillô car pour nous, il s'agit juste de notre première expérience dans cette discipline.

Ötillö 2016, "Here we are"

Il ne reste donc plus qu'à ne pas rater le bateau qui nous emmène sur l'île du départ dimanche midi : Sandhamn. Ce nom nous fait penser à une série qui passe en ce moment sur Arte "Meurtre à Sandhamn", aie aie aie, j'y vais mais j'ai peur :-)

Ötillö 2016, "Here we are"

Nous récupérons notre matériel, et sommes dispatchés dans les nombreuses chambres de l'hôtel. Plus qu'à se préparer pour passer une courte nuit puisque le réveil est prévu à 4 heures le lendemain. Je prépare toutes mes affaires et Camille aussi (lol). Place au Breifing animés par les Boss de choc : "Here we are"

Ötillö 2016, "Here we are"

Curieusement, je passe ma meilleure nuit suédoise, la veille de la course... Paraît même que j'ai ronronné fort = ronflé. Et le hasard fait qu'au petit déjeuner, un binôme discret s'installe à notre table; quelques heures plus tard, ce seront les champions du monde. Et ben nous, on sait ce qu'ils prennent au petit déjeuner, et oui....

Ötillö 2016, "Here we are"

6h00, dans une ambiance à la fois pleine d'excitation et angoissante, Mats donne le départ et lâche les fauves, enfin les squales. Direction la première section à la nage longue de 1780 mètres dans une eau à 11 - 13 degrés.

Nous partons sur un rythme soutenu mais pas à fond, car la course sera longue. Gestion et patience seront les maîtres mots de notre stratégie de course. L'objectif est d'avoir encore des gambettes et de l'énergie sur la longue section de course à pied de l'île d'Ornö dans le dernier tiers de la course.

On arrive sur la plage et enchaînons de suite dans l'eau, sans se poser de questions. De toute manière, il ne faut pas s'en poser car nous devrons retourner à l'eau encore 24 fois. Avant la fin de cette section natation, on se fait passer dessus par deux golgotes suédois. Mais pas grave, on ne s'énerve pas car il faut s'économiser.

Nous traversons la 1ère île qui se révèle être très technique. Ce ne sera pas notre fort les terrains accidentés, mais ça on le savait, alors pas de soucis, on se fait doubler sans s'énerver. Toujours mettre l'énergie là où on en a besoin pour durer.

Ötillö 2016, "Here we are"

Les îles et sections de natation s'enchaînent. Je gère les ravitaillements entre les sections et partage à chaque fois les pâtes de fruit avec Camille. On s'encourage et on se parle beaucoup pour gérer le rythme. Les sections à pied deviennent plus roulantes ce qui nous permet de mieux nous exprimer et de passer les portes horaires avec un réel confort.

Arrive le Pig Swim, 1400 mètres de nage dans les vagues et les courants de la Baltique. Ca pique grave et chahute notre cordée. Oui cordée car Camille me tracte en natation, en me calant derrière ses pieds grâce à un élastique. Elle fait également la navigation ce qui est très impressionnant, notamment dans ces vagues qui nous giflent sur le côté et parfois se brisent sur nous.

On sort de cet enfer frigorifié, Camille ne sent plus ses pieds, mais un Twix réparateur nous redonne du peps. Ce qui est compliqué, c'est quand tu fais une section longue à la nage, tu as froid. Tu sors de l'eau et le vent vient te saisir car la combinaison est mouillée. Et si la section sur l'île n'est pas assez longue pour se réchauffer, tu retournes dans l'eau en ayant toujours froid et là, ce n'est pas le sensation la plus agréable.

Les îles sont magnifiques, les habitants et supporter des autres équipes nous encouragent. Je suis ravi de me taper des soupes sur quelques transitions qui apportent un peu de salé et une bonne hydratation. Bon, ok, je bois quelques fois l'eau de la Baltique qui se révèle être très peu salée, presque goûtue.

Ötillö 2016, "Here we are"

On arrive sur l'île d'Ornö, la fameuse grande section de 20km à pied. On sait, on sent, que si on ne se blesse pas et qu'on gère encore l'affaire, ça le fera. On trottine et nous prenons une nouvelle fois un rythme pour durer le plus longtemps possible. Après cette île, il ne nous restera plus que 1000 mètres de natation entrecoupés de petites sections et 7 km à pieds dont les derniers 3000 mètres avant l'arrivée. Au ravitaillement d'Otnö, on se met un petit défi : tenter le 12h00 de temps sur la course. Cet objectif nous permet de ne rien lâcher, de relancer la machine et de rester lucides.

La fin de cette longue section arrive enfin; il est temps de retourner à l'eau. J'aperçois alors des dizaines de petites méduses blanches irradiées par le soleil qui traverse l'eau. C'est comme si je voyais les étoiles mais dans l'eau. Camille me fait part de légers petits troubles, comme si elle était "pompette". 2 réponses à ce comportement :

- soit au ravito elle a trouver autre chose que de l'eau et du redbull à siroter, une bière Ötillô par exemple

- soit c'est un début de fringale - hypo

Allez, je penche pour la seconde réponse, du coup elle mange tout ce qui passe, j'ai sauvé un bout de mollet, ouf :-)

On ne lâche rien, dernière section de 100 mètres de natation sur les 10 km, Wow... Enfin. Je n'arrive plus à lever les bras depuis au moins 1500 mètres, les épaules étant fracassées. Et il ne reste plus que les 3 derniers km sur lesquels on coure tout du long pour franchir la ligne d'arrivée sur l'île d'Utö en 12h43 secondes.

On l'a fait : YESSSSSSSSSSSSSS

Ötillö 2016, "Here we are"

C'est juste incroyable, j'en ai rêvé, et on l'a fait! Finisher de l'Ötillô avec Camille.

Here we are!!!!

17ème équipe mixte, top 20 mondial pour une première, on prend tout avec GRAND bonheur. 79ème / 119 équipes. Il n'y aura que 10 abandons : quel niveau général!

Et quel plaisir d'avoir pu profiter pleinement de la course et de prendre du plaisir à ce point.

Ötillö 2016, "Here we are"

C'était génial! Grand merci Camille, tu as été au top en gérant ta course et en faisant le travail sur ces sections de natation parfois bien compliquées.

Merci au team BELOVE, adorable binôme de choc et de charme, vous avez été énormes.

Bravo le team BB Rockets, Boris et Benj, des avions de chasse (squales de chasse) d'une incroyable gentillesse tout comme Julien et Morgan.

Merci à tous nos partenaires et amis pour ce soutien sans faille.

et merci Mats, Mickaël, et tout l'équipe de l'organisation pour oser nous proposer une telle course de fous. Mais que je l'aime cette douce folie.

http://otilloswimrun.com/

Allez à la votre, ça s'arrose :-) et j'espère à l'année prochaine, car il y a un sacré goût de reviens-y.

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 15:44
Passion Aventure : 2004 à ....

2004 : MAROC

Marathon des Sables

250km en 6 étapes dans le Sahara

Passion Aventure : 2004 à ....

2006 : QUEBEC - THE RAID

Championnat du Monde de Raid Aventure

7 jours multisport

Avec Myriam Muris - Jean-Michel Durix - Florian Racinet

Passion Aventure : 2004 à ....

2007 : FRANCE - Mountain X-Race

Raid multisport en 6 étapes

Avec Carine Porret - Florian Racinet

Passion Aventure : 2004 à ....

2008 - MAROC

Marathon des Sables

250km en 6 étapes dans le Sahara

Passion Aventure : 2004 à ....

2008 : BRESIL - Ecomotion

Championnat du Monde de Raid Aventure

7 jours non stop

Avec Sandrine Béranger - Denis Merlin - Lionel Jacquoud

Passion Aventure : 2004 à ....

2009 : FRANCE

UTMB : Ultra Trail Tour du Mont-Blanc

163km - 9800m de D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2010 - MAROC

Marathon des Sables

250km en 6 étapes dans le Sahara

Passion Aventure : 2004 à ....

2010 : PORTUGAL

Championnat du Monde de Raid Multisport

5 jours non stop

Avec Sandrine Béranger - Denis Merlin - Thomas Pardouen

Passion Aventure : 2004 à ....

2010 : ABU DHABI ADVENTURE CHALLENGE

5 jours de Raid multisport

Avec Véronique Chastel - Eric Archambault - Samuel Hubert

Passion Aventure : 2004 à ....

2011 : LA REUNION

Grand Raid de La Réunion : La Diagonale des Fous

163km - 9800m de D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2012 : ILE MAURICE

Xtrem Dodo Trail

50km - 3500m D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2012 : ILE RODRIGUE

Trail du Perroquet

38km - 1800m D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2013 : MAROC

Transmarocaine

Raid Multisport en 6 étapes

Avec Julien Moncomble

Passion Aventure : 2004 à ....

2013 : FRANCE

Embrunman Triathlon

Passion Aventure : 2004 à ....

2013 : ILE MAURICE

Xtrem Dodo Trail

50km - 3500m D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2012 : ARGENTINE - Tierra Viva

Coupe du Monde de Raid Multisport Patagonie

5 jours non stop

Passion Aventure : 2004 à ....

2014 : NORVEGE

Isklar NORSEMAN Extrême Triathlon

Passion Aventure : 2004 à ....

2014 : ILE RODRIGUE

Trail du Perroquet

38km - 1800m D+

Passion Aventure : 2004 à ....

2015 : FRANCE

GTJ 200 : Course de ski de fond la plus longue du Monde

200km non stop

avec Delphine Roux

Passion Aventure : 2004 à ....

2015 : MAROC

Transmarocaine

Raid Multisport en 6 étapes

Avec Céline Dodin

Passion Aventure : 2004 à ....

Ötillö 2016 avec Camille

Championnat du monde de SWIMRUN

Suède

Passion Aventure : 2004 à ....

2017......

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 15:04
1ère sortie velo de route de l'année

1ère sortie vélo de route de l'année; depuis le temps qu'elle trépigne dans le garage la "mobylette", jalouse du Vtt parti lui en vacances au Maroc. Alors il a fallu contenter la fusée donc faire une sortie digne! D'autant plus que je suis un peu agacé depuis jeudi alors la sortie aura comme thématique : destruction des cannes. Oui, je sais, les cyclistes diront qu'il faut mouliner pendant xx km sur le plat avant de se taper des cols et blablabla... Oui mais :
1/ suis pas cycliste
2/ je m'ennuie sur le plat
3/ j'ai roulé en Vtt à la transmarocaine
Donc, 1ère sortie = cartouche
Alors :
"Paf" Un col de Tamié à l'aller
"Paf" Un col du Cucheron au retour
"Paf" 100km 2000m d+
"Paf" suis dégondé émoticône wink
Ca c'est fait = séance débridage et la mobylette ne boude plus!

émoticône smimais elle n'est pas à vendre émoticône frown

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 20:28
Trans-MAGIQUE-Marocaine 2016

A bien y réfléchir, le Maroc est le pays que j'ai le plus visité avec 6 voyages au compteur : 3 marathons des Sables (2004 - 2008 - 2010) et 3 Transmarocaines (2013 - 2014 - 2016).

Immersion dans le désert pour les premières virées et découverte fabuleuse de l'Atlas grâce aux transmarocaines.

Trans-MAGIQUE-Marocaine 2016

L'édition 2016 a été d'une qualité remarquable avec des parcours somptueux, des bivouacs exceptionnels et une ambiance générale excellente. L'organisation nous a concocté un magnifique périple entre Ouarzazate et l'Atlas bien blanchi par la neige cette année. Le parcours a été entrecoupé de belles sections vtt, Courses d'orientations et de superbes parcours trails. On en a pris plein les yeux, au risque de chuter tellement nos regards voulaient tout capter.

Trans-MAGIQUE-Marocaine 2016

Un bon stage de sport avec :

165km de VTT cumulés (3300m de D+)

80km de trail (3000m D+)

et 6km de Canoë sur le lac de Ouarzazate

Trans-MAGIQUE-Marocaine 2016

5 jours de raid (de rêve) à 31 équipes dans très belle ambiance générale, ambiance unique jamais retrouvée sur un autre raid multisport.

Une aventure partagée avec Mélissa ce qui rend cette 3ème Transmarocaine unique et certainement inoubliable.

Grand MERCI à l'organisation pour ces BEAUX moments, une dédicace à l'ami Marco qui nous a dégoté un super vélo, et un goût de "reviens-y" pour 2017 ;-)

De très belles nouvelles rencontres

L'édition 2016 était juste MAGIQUE

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 16:54
Otillö, The Swimrun World Championship

YESSSSSSSSS

Quelle journée! C'est avec une grande joie que nous venons d'apprendre Lauriane et moi, que notre binôme avait été sélectionné au "mérite" c'est à dire sur CV sportif pour participer à cette folle course dans la baie de Stockholm en Suède le 5 septembre prochain.

Le concept est simple : 26 îles à relier à la nage et à traverser en courant pour environ 10km de natation cumulée et 65km de course à pied. La natation varie de 100m à 1700m et les îles de centaines de mètres à 20km.

Théâtre du championnat du monde de swim and run, l'Otillö est également le créateur de ces courses atypiques qui se multiplient depuis l'apparition de la première édition en 2006.

Alors juste trop fier de pouvoir mettre au programme mythique épreuve qui a récemment été mis en lumière lors d'un reportage de la fameuse émission intérieur sport. Grand plaisir également de partager l'aventure avec Lauriane Foulet-Moreau; une belle occasion de courir ensemble cette épreuve suédoise qui nous fait rêver.

A moi de me transformer en poisson qui coure, ou chat qui nage, ou triathlète trailer sans vélo. Mais je suis surmotivé et excité à l'idée de participer et de me préparer spécifiquement à une telle épreuve qui entre pleinement dans les courses extrêmes les plus fabuleuses de la planète.

Photo: Jakob Edholm

Otillö, The Swimrun World Championship

vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=ob7T60lh-qY

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 17:27
programme "sport" du 1er semestre

La saison 2016 va démarrer très vite avec une première course le 31 janvier : La course du Grand Rocher où je serai en relais avec l'ami Jérôme Vioud pour remettre le couvert après le podium de l'année dernière. Pour moi, ce sera ski de fond à FOND....

programme "sport" du 1er semestre

Puis le 21 février, place au Trail blanc. Oui mais quel trail!!!! the best one, chez nous au Paradis. Le Belledonne Gelon Trail. Je passe d'un rôle dans l'organisation à coureur, depuis le temps... C'est qu'il donne envie grave ce trail. Je serai sur le 29 km pour optimiser le déplacement (hihi).

Alors surtout n'hésitez pas car si il y a un trail blanc à faire c'est ici que ça se passe, au Bourget-en-Huiles, le petit paradis.

http://bellesgrimpes.free.fr/index.php

programme "sport" du 1er semestre

Du 16 au 19 mars, ce sera ma 3ème participation à la Transmarocaine avec cette fois-ci Mélissa. Une organisation au top, une course pour tous dans une super ambiance.

What else?

6 jours de raid multisport au départ de Ouarzazate pour aller flirter avec l'Atlas marocain.

http://www.go2events.fr/transmarocaine

programme "sport" du 1er semestre

Enfin début juin sera l'occasion de découvrir les îles Lofoten au nord du cercle polaire pour participer à la première épreuve de l'Arctic Triple : LOFOTEN ULTRA TRAIL et ses 161km à travers un spectacle naturel extraordinaire.

http://www.thearctictriple.no/

programme "sport" du 1er semestre

Nous aurons la chance avec mes parents de loger dans une Rorbue typique norvégienne (photo copyright Luca Bracali) chez Anders, www.svinoya.no

Un début de premier semestre riche avec surement un trail en avril pour préparer Lofoten. Fin juin sera également excitant tout comme le reste de l'année.

Mais beaucoup de choses vont dépendre du choix des équipes de l'organisation de l'Otillö le 28 janvier prochain. On croise les doigts!!

Repost 0
Published by lolo
commenter cet article