Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #test matériel

"ENFIN" et "HEUREKA"! Une crème solaire qui se passe facilement sur le visage "et les lèvres", qui ne coule pas quand tu transpires, qui ne pique pas les yeux et qui est facile à étaler... Pour moi, c'est juste une révolution. Si tu on ajoute une protection au froid, on a découvert "The crème solaire" adaptée aux sportifs mais bien-sûr aussi à tous.

En plus, elle est très facile à transporter, et complètement adaptée à nos utilisations extérieures. Elle rentre dans une petite poche avec son stick petit et léger : Plus d'excuses pour ne pas l'emporter dans les sacs trails, raid, vélo,... A la plage, au bord du lac, en montagne et en vadrouille.

Produit français, si vous souhaitez pus d'informations sur la créatrice Carole Vallée

www.tingerlaat.com

J'ai utilisé cette petite perle de produit sur les îles de l'Océan Indien à La Réunion, Maurice, Rodrigues avec soleil et vent : Aucun problème, au contraire, le Top. En course, l'usage est très facile et le tube se glisse facilement dans les poches des textiles ou du sac à dos.

Et maintenant, c'est au grand froid lors des sorties de ski de fond que je teste avec avec de très bons retours Tangerlaat. Encore ce matin, je transpirais à grosses gouttes sans avoir cette mauvaise sensation de gouter la crème solaire. Elle me protège à la fois du soleil mais également du froid et du vent.

Existe en protection indice 30 et 50.

Ces avantages sont multiples :

  • Protection contre le froid
  • Pénétration rapide dans l'épiderme
  • Protection contre la déshydratation de la peau
  • Résistance à l'eau et à la transpiration
  • Application espacée : Une à deux fois par jour selon l'activité; environ toutes les 5 à 6 heures
  • Adaptée pour toute la famille même aux jeunes enfants
  • Technique  : Un embout pointe en silicone évite l'entrée d'air dans le tube
  • Pas de plaques blanches sur le visage même en protection SPF50+
  • Adaptée pour la peau et les lèvres

Testez là et vous l'adopterez car aucune crème solaire n'arrive à la hauteur de ce produit.

Points de ventes : ICI

 

Voir les commentaires

Publié le par lolo

Nouveau partenariat pour 2017! Suis trop fier de pouvoir bénéficier du soutien de ma salle de sport Fitness préférée Olympe à Chambéry qui m'ouvre entièrement ses portes pour cette année. Je vais pouvoir user et abuser de mes séances collectives chocs tout au long de l'année comme le RPM, Bodypump et BodyArt avec mes coachs au Top.

Si on m'avait dit il y a 5 ans que je deviendrai un inconditionnel d'une salle de sport, moi qui suis tout le temps dehors, dans la nature, dans mes montagnes. Et bien ce n'est pas un hasard.

J'ai commencé par des séances de RPM et là, ça a été le coup de coeur sportif : Se mettre des "cartouches" dans une ambiance de boite de nuit, musique à fond, en cours collectif pendant 45 minutes : impeccable! Idéal pour préparer sa saison de vélo, vtt, raid en hiver et je dirai même toute l'année car depuis, mon home trainer est dans le grenier.

Puis place au Bodypump et CXWORK : Là par contre ce sont des séances de gainage à gogo, grillage de calories et construction musculaire ce qui me permet d'être plus solide et costaud sur mes ultras trails, triathlons et swimrun ainsi qu'en ski de fond. Travail de renforcement à fond, ça pique mais c'est bon. Sans ça, c'est sûr je n'en ferai pas! A la casa, je m'arrêterai dès que j'ai mal c'est-à-dire très vite. Alors que là, ben "j'ai mal" mais je continue car coach(ette) est là pour motiver, progresser et presque fouetter (non, je rigole... Quoique ;-).

Et depuis peu, j'ai découvert le BodyArt, qui me permet de détendre mes muscles noués et découvrir que je peux faire des mouvements improbables avec mon corps sans tout casser (fibres, tendons,....). J'adore, quel bien ça fait. Bon ok, j'ai une énorme marge de progression mais j'y crois et surtout j'aime cette activité.

Alors encore GRAND MERCI toute l'équipe Olympe pour vos conseils, votre aide et votre bonne humeur et pour cet important soutien sportif.

Venez essayer car toutes les autres activités vous attendent :

1247 Avenue de la Houille Blanche 73000 Chambéry 04 82 53 29 22

A lire aussi : Fred, championne de trail réunionnaise à l'entraînement atypique

Voir les commentaires

Publié le par lolo

Article qui a eu les faveurs d'être publié sur TRIMAG

Bon ok, je n’en ai fait qu’un (Ötillö) mais avec l’expérience des raids multisports, je me suis bien retrouvé dans cette magnifique épreuve en équipe qui concilie 2 sports dans des conditions difficiles.

Vu qu’il faut nager avec des baskets et courir avec une combinaison, le choix de ces deux produits à toute son importance, notamment dans des eaux froides à moins de 13°C.

Les fabricants spécialisés développent des combinaisons adaptées à cette discipline en utilisant un néoprène souple au niveau des bras, des genoux et de l’entre-jambes qui apporte une bonne aisance aux mouvements du swimrunner. Il est possible des découper aux niveaux des jambes et des bras. Mais concernant l’Ötillö, vu la température générale, garder la combinaison manches et jambes longues n’est pas une mauvaise idée.

Les chaussures doivent pouvoir évacuer l’eau et surtout accrocher le rocher lisse et mouillé pour ne pas chuter tous les mètres sur certaines portions accidentées de certaines îles.

Ma tenue :

  • Combinaison HEAD milieu de gamme avec un renfort au niveau des bras, épaules, dos (couleur jaune) qui évite que le néoprène soit découpé par des branches, ronces,… On a décidé de garder les manches et les jambes longues sans regrets.

  • Chaussures IROCK 2 : Le grip est très bon sur ces chaussures portées habituellement pas les orienteurs nordiques. Des chaussures avec de semelles Mégagrip seraient également idéales.

  • Cagoule HEAD : pour éviter la barre au niveau du front à cause du froid, j'ai décider de porter une cagoule alors que certains mettent deux bonnets.

  • Chaussettes : Les pieds seront toujours mouillés ou humide alors il est important de privilégier des chaussettes de grande qualité. Au retrait des dossards, l’organisation offre une paire de chaussette montante Gococo floquée Ötillö qui feront parfaitement l'affaire. Ceux qui utilisent des combinaisons coupées au niveau des genoux mettent du néoprène, du papier bulle ou autre astuces entre le tibia et la chaussette de contension pour améliorer la flottaison. Certains utilisent des chaussettes fines en néoprène également mais attention à ce que le pied ne « fermente » pas trop à l’intérieur. Pour ma part, j'avais pris des X-Bionic et je n'ai eu aucunes ampoules.

  • Plaquettes : Pour ceux qui peuvent les utiliser mais, 10 km de plaquettes ça peut faire très mal aux bras jusqu’aux tendinites. Si vous devez les retirer, il faut les garder avec vous jusqu’à l’arrivée. Alors cet un choix mais surtout voir aux entraînements comme ça se passe après 3000, 5000, 7000 mètres.

  • Barres ou pâtes de fruits : Au cas où… Avec le froid, attention aux fringales car le corps dépense énormément de calories (entre 8500 et 10 000).

Mes Astuces à moi et aussi à d'autres :

  • Un "tire-minette" : Elastique avec 2 mousquetons qui permettent aux deux équipiers de rester ensemble puisqu’ils n’ont pas le droit d’être séparés de plus de 10 mètres, et de s’entraider sur les sections natations et course à pied. C’est un choix, certains n’en n’ont pas.

  • Une flasque de 500ml glissée dans la combinaison pour s’hydrater lors des longues portions de course à pied entre deux ravitaillements. A noter que la Baltique est peu salée donc boire une tasse n’est pas catastrophique ; j’ai bien dit une 

  • Pullboy : pour aider à la flottaison et la stabilité

  • Une épingle à nourrice pour bloquer et assurer le bandeau de la puce chronomètre pour ne pas la perdre

  • De la vaseline pour éviter les frottements au niveau du cou

  • Du papier toilette dans une poche étanche au cas où?

  • Des lunettes de natation larges pour avoir une bonne visibilité

  • Pour s’entraîner dans le froid, dans un lac ou une mer à 17 / 18 °, habituez-vous à nager sans combinaison déjà dans ses températures

  • Le petit pipi dans la combinaison dans les eaux froides peut être une source de bien être à tout point de vue

  • Marquer les distances et les portes horaires sur les plaquettes, le pull boy ou la combinaison comme votre serviteur

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog