Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
Un compte rendu du raid du Castor de 2005 sur http://www.vtt.org/article.php?id_article=550
Demain, opération répérage...... et oui, c'est que ça s'approche, des lôts sympathique de Loubsol, Polartec, Satoriz, Opinel, commencent à arriver. J'en profite pour remercier tous ces sponsors et amis du team Planete tonique....
La semaine prochaine, + d'infos, et des photos..... Les inscriptions arrivent, alors n'hésitez pas, on commande le soleil
A oui au fait, il neige à 1500m.....
PS : Des personnes cherchent des coéquipiers sur Raid nature

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
Et bien oui, nous y seront, avec jean-Yves Paillier, nous participerons au raid du Grand Large dimanche matin : un raid explosif, les cuisses vont chauffer.... 8km de VTT, 3km de canoé, 2km de course à pieds..... et des animations bonus..... on va se marrer

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
Le raid du Castor aura lieu les 20 et 21 octobre prochain au sein du GRAND PARC NATURE de Miribel Jonage.
3 raids :
Samedi après-midi : Le raid famille pour les enfants en 8 et 12 ans accompagnés d'une personne majeur.
Samedi soir : départ du Raid Elite avec un prologue de nuit, run and bike de 10km et le raid qui se poursuit dimanche avec du canoë, VTT road book, VTT'O, CO mémo,....
Dimanche matin : Raid découverte d'une durée de 2 heures environ.
Pour tout renseignement technique vous pouvez me contacter,
Pour s'inscrire, aller directement sur le site http://www.grand-parc.fr/

Attention : Pas d'inscriptions sur place et majoration à partir du mercredi 17 octobre....

L'occasion de faire découvrir le raid, de participer à cette aventure avec votre enfant et de cottoyer les meileures équipes françaises sur le raid Elite.

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
sandrine-copie-1.jpgIls l'ont fait et bien fait. Les RAIDICALE montent sur la 3ème marche du podium derrière LES ARCS et ERTIPS... "Quel pied" comme dirait Den's, le capitaine du team. Que dire sinon que ça donne envie et qu'une nouvelle fois mon "idole" a encore frappé fort.... BRAVISSIMO

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #loloraidoutdoor
1119026354nb0.jpg

                             Notre pays a donc adopté comme mascotte une sorte de Vercingétorix de la balle ovale, héros et roi des démolisseurs, boule de billard faisant valdinguer les quilles adverses. Gloire à toi, fils de la France éternellement rebelle et irréductible, mais aussi un peu créature des gazettes et d'Internet. C'est Comme ça qu'on bâtit une légende, qu'on en fait une tête de gondole pour mieux vendre la Coupe du monde.
Il est là, 1,92 m pour 112 kg, tout en muscles comme l'atteste une masse graisseuse exceptionnellement faible de 7 %. Barbe de prophète, queue de cheval lui tombant dans le dos, front proéminent. Un grand méchant look sur lequel le gaillard est chatouilleux. « Mon agent n'est pas mon coiffeur. Et puis, des chevelus et des barbus, il y en a partout. » On n'ose pas le contredire. En fait, ça s'est fait tout seul. « Ma femme Yannick (qui fait 1,55 m) a aimé que je laisse pousser, par flemme. Et c'est devenu mon image. Si je les coupe, plus personne ne me reconnaît. »
C'est chez les Sharks (requins) de Sale en Angleterre, dans la banlieue de Manchester, qu'il se fait les dents d'un vrai pro. Ses allers-retours en équipe de France ne sont guère concluants, jusqu'à ce qu'on l'envoie au casse-pipe en Nouvelle-Zélande, en juin dernier, où en deux charges de mammouth, il lance la légende. Tapez « Daily Motion » ou « You Tube » sur le web, vous le verrez mettre un tampon terrible à l'un des plus méchants Néo-Zélandais, puis fracasser la mâchoire d'un autre d'un coup de tête.
Lui qui est tout sauf une brute épaisse et qui a peur des araignées, plutôt un timide au regard enfantin et à l'âme bucolique, papa gâteau avec sa petite Lily Rose, bon joueur d'échecs et plein de recul, c'est comme s'il était devenu un mélange de Samson et de Hulk, sorti d'un jeu vidéo pour tout casser dans le monde réel. Canal + le « guignolise » en tueur en série, il passe chez Laurent Ruquier chanter Un lapin a tué le chasseur avec Chantal Goya, la ministre Roselyne Bachelot en fait son « chouchou », des femmes avouent fantasmer sur ce concentré sauvage de testostérone, le Japon et la Nouvelle-Zélande se le disputent... La Chabalmania à l'oeuvre.  JL Pelizza

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
A mi parcours du Raid in France, Les "raidicale" se retrouvent à une très belle 3ème place. je suis complètement accro au site de Raid in France et je suis votre parcours au jours après jours, heures par heures. C'est vraiment génial, je croise les doigts pour que vous alliez jusqu'au bout... Allez Sandrine, Den's et Thomas + votre coéquiper.... ca va le faire...
 

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #loloraidoutdoor
Et oui, à la veille de France Namibie, la France se retrouve face à une Chabal mania incroyable.On peut être passioné de sports aventure et apprécier ces "Guerrier", véritable montagne de muscle.
sebastienchabal.jpg
Et oui, vous le reconnaissez???
Vous préférez cette photos (afp)
sebastien-chabal-afp.jpg
Il paraît qu'il arrache les rosiers avec les mains, .....

ouaip, ben moi, depuis que j'ai vu cette photo, ben je ne me regarde plus dans la glace....
A côté delui, je ressemble à une vrai crevette...ppfff ces rugbymen, je ne le vois pas sur un VTT, il le casserai en deux au premier coup de pédales. Imaginez-vous entrain de l'assurer sur une descente en rappel, ....
Chacun son sport.... Allez, faites nous plaisir ce soir.....

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #Raids
logorif.gifSamedi 15 septembre, le départ est donné pour ce Raid in France version Pascal Bahaud. Un retour aux sources et aux raids expéditions (GPS interdit). De nombreuses équipes ont répondu présent. Je suivrai tout particulièrement mes amis de Raidicale, Sandrine, Denis et Thomas avec qui ont avait remporté l'Edhec. Ainsi que Marie Pierre, Greg et Christophe de Wadaventure et notre Mimi de Planete tonique embauchée par RaidNature 46. Nous pourrons tous suivre la course en direct live sur http://www.raidinfrance.com/fr/class.php

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #interview Guillaume Millet
A nouveau dans les 10 premiers de cet Ultra gargantuesque, c'est avec sa gentillesse et sa disponibilité coutumière que Guillaume a accepté cette petite interview :
d--part6.jpg

Guillaume, te voilà à nouveau dans le top ten, 6ème, alors que le niveau n’arrête pas de monter, comment expliques tu régularité sur cette épreuve qui apparemment te réussi ? 

 

Merci Laurent. En effet, c'est un peu ma course préférée, et j'ai de la chance car c'est sans nul doute désormais la course-phare de l'ultra-trail en Europe et peut-être dans le monde. Quand on voit que les 3 meilleurs américains étaient présents, on peut considérer que l'utmb a dépassé cette années les plus grand 100 miles US. Cette épreuve me convient bien car les montées sont longues et régulières, on peut utiliser les bâtons (je suis ancien skieur de fond) et surtout sa date est parfaite car je peux profiter des congés pour m'entraîner. Le reste de l'année, c'est plus compliqué pour moi de placer de grosses sorties d'entraînement. J'ai un boulot que j'adore mais qui est assez chronophage.

 

On annonçait du très haut niveau avec notamment les américains, à l’arrivée, les européens sont là, et les américains abandonnent, qu’en penses tu ? 

 

Je ne sais pas si on peut tous les mettre dans le même sac. J'ai cru comprendre que l'un d'entre eux n'avait pas tout à fait récupéré d'un 100 miles récent, un autre avait centré ses objectifs sur la Western States (comme les Réunionnais d'ailleurs qui sont costauds mais se préparent surtout le GRR) et le 3ème avait peut-être pris l'utmb avec un peu de suffisance. Je reste persuadé qu'ils sont très forts et je n'ai aucun doute sur le fait que Scott Jurek comptera parmi les prochains vainqueurs de l'utmb.

 

Raconte nous un peu ta course, as-tu eu des moments de doutes, as-tu gérés ?

 

Un peu comme d'habitude, départ prudent (50ème aux Contamines), et retour progressif. Je pense que c'est la bonne solution même si ce qu' à fait Nicolas Mermoud fait réfléchir. Des moments de doute, il y en a toujours. J'en ai eu déjà pendant la préparation puisque je me suis fait une entorse au Tour des Glaciers de la Vanoise. Pendant la course, le principal moment de doute a été la descente sur Vallorcine. Je me suis fait passer par 2 coureurs, je me voyais sortir des 10 et j'étais vraiment dans le dur. Là encore ça sera un bon enseignement pour l'avenir puisque non seulement je n'ai plus reculé mais j'ai repris 3 places. Rien n'est jamais perdu en ultra. Ni gagné d'ailleurs.

 

En tête de course, comment sont les relations entre coureurs ? Vous vous soutenez, vous ne bronchez pas, vous restez concentrés ?

 

Ca depend avec qui. On a plus d'affinité avec certains qu'avec d'autres. J'ai fait un morceau assez long avec Pascal Blanc du team Lafuma dont je fais aussi partie et un autre encore plus long avec Antoine Guillon du même team. Ce sont deux gars que j'apprécie bien (j'avais d'ailleurs terminé  main dans la main avec Antoine il y a  2 ans) et on a pas mal parlé, ça permet de se décentrer de la course, je crois que c'est plutôt positif.

 

J’ai été agréablement surpris par le côté festif de cette course (aux ravitos, spectateurs) ça doit sacrément vous stimulez, voire même ça donne envie de se griser ? (le piège) 

 

C'est sûr, c'est assez exceptionnel. Le seul truc comparable que j'ai vécu c'est la montée du Risoux à la Transjurassienne (surtout quand on est un régional de l'étape comme je l'étais). Tu as raison, ça peut être un piège mais d'une part, ça ne revient dans l'ensemble pas très souvent et d'autre part, ça fait partie de routines que j'avais travaillé en prépa mentale : ravito = public = force-toi à ralentir.

 

Pour ma part, j’ai eu l’estomac en vrac, comme la plupart des coureurs, as-tu ce genre de symptômes, et sinon, à quoi c’est du ?

 

C'est la question que doivent se poser environ 80% de coureurs. C'est franchement impressionnant le nb de types qui m'ont dit avoir arrêté à cause de ça ou bien terminé mais en ayant vomis ou au moins eu envie de le faire. Et de tous niveaux, y compris parmi les meilleurs. Je pense que le stress y est pour beaucoup, l'envie de trop bien faire au niveau recharge glucidiques les jours d'avant (donc surcharge du système digestif) peut-être aussi, Le froid pour certain (transpiration dans les cols + froid au ventre sur le dessus). Je n'ai pas de recette miracle, sorry. D'habitude je suis assez solide sur ce plan, cette année, j'étais quand même bien un peu limite. Enfin, c'est passé.

 

Du coup parlons diététique, tu tournes à quoi toi sur ces ultras ?

 

Bière à la testostérone et sandwich comté-epo. Accessoirement, punch power goût neutre pour le produit énergétique, gels de la même marque ainsi que qq powergels, soupes, qq pâtes et (surtout cette année où j'étais limite au niveau intestinal) coca + eau. Bref quasiment pas de solide.  

 

Partant pour l’année prochaine ?

 

A priori non car je serai tout l'hiver, le printemps et le début de l'été en Australie pour le boulot dans un endroit plat de chez plat. Maintenant, en fonction de la date à laquelle je reviens, et peut-être aussi un peu poussé par Lafuma, qui aimera sans doute conserver la victoire par équipe, je ne m’interdis pas de le faire. 

 

Tu prépares la Diagonale des fous très bientôt ? C’est quoi le programme jusqu’à cette nouvelle aventure ? 

 

J'ai demandé à un copain qui connaît bien l'entraînement en général et l'ultra en particulier (c'est un gars de vers chez toi : Jean-Claude Banfi) de me donner sa vision de choses sur les 2 mois entre les 2 courses. J'avais bien sûr mon idée mais je voulais voir si on était d'accord ou pas. ça m'a rassuré car c'était le cas dans l'ensemble et on a discuté sur certains points sur lesquels on était pas tout à fait d'accord. En gros ça va se découper de la façon suivante : récup 2 semaines (qui se terminent), bloc de développement en commençant par VMA en côte puis seulement séances descente et un week-end choc 29-30 septembre dans un endroit aussi proche que possible de la Réunion et enfin 2 semaines d'affûtage et reco du terrain (puisque j'aurai la chance d'y aller 10 jours avant pour donner des cours).

 

Les organisateurs pensaient que moins de 20 heures, c’était possible ?? Je pense que ce n’est pas possible ? Et toi ??? 

 

Scott Jurek dans un grand jour ne devrait pas être bien loin.

 

Un mot sur Marco Olmo ? Une nouvelle fois vainqueur à 59 ans…. ??? Mais comment fait il ? 

 

Aucune idée, pose-lui la question.

Si tu as une question a posé à un traileur n'hésites pas.... 

 

Ca vous brancherait de participer à une expérimentation sur la fatigue en ultra lors de l'utmb (avec suivi personnalisé en amont) ? Si oui, surveillez le magazine ultrafondus, on vous donnera les détails bientôt.
podium-copie-1.JPG

Encore merci et bonne continuation et bonne préparation pour la réunion

 

Voir les commentaires

Publié le par lo
Publié dans : #loloraidoutdoor
Et oui, 8h du mat, toute la famille prend le petit dej, et "pan","pan", un triste bruit nous rappel qu'aujourd'hui, tout est permis dans la nature, même celle de tirer à balles réelles sur toute faune vivante. Alors c'est reparti, ouverture officielle de la chasse, autorisation de se ballader avec une arme à feu et de tirer sur un lapin ou sanglier en toute liberté... Ah la liberté, la liberté pour nous maintenant de courir avec un chasuble fluorescent (on ne sait jamais, on pourrai encore me prendre pour un canaris géant), la liberté pour notre petite famille de croiser sur les chemins ces hommes en vert caqui, muni d'une carabine alors qu'on ira ramasser quelques chataignes. Le stress que suscite ces rencontres au détour d'un chemin, d'une sente. Non Erwan, nous ne partirons pas à l'aventure à travers la fôret, car c'est dangereux en ce moment (quand la liberté des chasseurs entrave du coup la notre). Il faut pourtant "respecter" tout le monde, tous les "us" et "coutumes". En effet, je respecte la plupart des gens, je sais qu'il existe des chasseurs intelligents, mais j'ai tout simplement peur, oui, peur de cette activité : peur pour moi et pour mes arsouilles, peur de la balle perdue,peur de ces regards parfois noirs lancéspar le trappeur que l'on dérange, peur du chien qui cherche et sent la proie, peur de cette ambiance électrique qui règne dans nos belles montagnes. Alors oui, aujourd'hui, je suis triste car c'est l'ouverture de la chasse. Je suis peut-être seul dans cet état, mais c'est comme ça. Et que dire à Erwan, lorsqu'il me demande :
"Ils font quoi les môssiers"?
"Ils chassent mon lapin"
"C'est quoi la chasse papa?"
"Ce sont des gens qui se promènent dans la forêt et avec leurs fusils, ils tuent des animaux"
"C'est pas bien de tuer les animaux, ils sont méchants, et pourquoi ils font ça?"
Pourquoi, pourquoi, pourquoi,......................... "franchement, je ne sais pas mon lapin"

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog