Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Articles avec #raid edhec 2008 catégorie

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008

Dernière nuit en bivouac. On se retrouve à 4 dans la boite à sardines, mais le Den's crac et s'échappe pour dormir à la belle étoile. Un peu plus tard, c'est Tom qui sort, il ne supporte plus ma bougeotte. Je me retrouve donc seul avec la puce. Et ça, le Den's, il ne pensait pas que le Tom allait sortir.... Hé, hé, hé....
Mais bon, Sandrine a fait comme si le Den's était toujours dans la tente, et a pris toute la place, pfff..
C'est l'heure, la loutre sort de sa tanière, prêt pour la der des der : Un trail de 25km, 1600m de déniv+ et, en plein milieu, le "trophée de la loutre" : Un contre la montre sur 900m de déniv positif, un truc de malade.

Le départ se fait en sens inversé : Etant 2ème au général, on part avant dernier, 4' après les raiders 74, les Trek Attitude ferment la marche. 2 objectifs aujourd'hui : Remporter les "Trophée de la Loutre" et ne pas se faire rattrapper par les Trekeurs. On part vite, super bon rythme jusqu'au fameux CP départ de la Loutre.
C'est parti, le départ est très rapide et je sens qu'à ce rythme de malade, je ne tiendrai pas. Tom tracte Sandrine, Den's traque la loutre (bibi). On rattrape de nombreuses équipes (qui nous encouragent) sur cette montée interminable. Mais je subi grave et serre les dents, faut rien lâcher. Sauf que sur un sprint de 100m, ça passe vite, mais nous mettrons 1h11.... C'est long 1h11 quand t'es pas bien dès le début.
Mais récompense suprême, le trophée de la loutre est pour nous, 40 secondes devant les Trek Attitude, 4 minutes devant les raiders 74. Je suis complet défoncé, mais on fait la bascule et je me retape bien dans la descente.

Plus de 1000m de dénivelé négatif, les derniers, on reste bien dans le rythme. Et cerise sur le gateau, nous sommes revenus sur toutes les équipes parties avant nous, et on arrive en tête de cette étape en 3h43 à Menthon (plus beau que Monaco).
Super beau trail, on est bien heureux, du coup on siropte une voire 2 bières pressions pour se remettre et arroser notre belle prestation.
La messe est dite, 2ème au général à 1h des Trek Attitude Lafuma. Rien à dire, on a joué le jeu jusqu'au bout, on s'est fait super plaisir (quoique, pas tout le temps).... Super RAID, comme l'année dernière, une aventure sportive et humaine incroyable. La convivialité entre les équipes est extra, un très bon esprit règne sur ce raid. Et les organisateurs : Quel enthousiasme, ils sont encore plus contents que nous, il nous encourage tout le temps, sont aux petits soins.... Ils ont la banane..
Peut-être à l'année prochaine pour la belle les Trek..... Bravo aux vainqueurs et à toutes les équipes.... C'était sincèrement GENIAL

lolo

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008

Cette fois-ci, c'est moi, Lolo, qui profite de la douceur de la nuit pour dormir à la belle étoile, juste à côté de la tente. Et bien figurez-vous que ce sera ma meilleure nuit, trop bonne. Les choses sérieuses doivent recommencer. Départ à nouveau en masse et comme d'habitude au taquet (vite). On part derrière Trek, toujours bien en forme et devant les raiders 74. Au bout d'un demie heure, les raiders 74 nous dépose à une vitesse supersonique. Nous voilà 3ème sur ce trail au fort dénivelé. Nous entâmons la descente après avoir effectué 1000m de déniv+. Den's tente une coupe mais on est en Italie, sauf que le Den's, lui, il est toujours sur la carte française. On y comprend plus rien. On se retrouve au bord d'une route à côté d'un monument historique et un couple d'anciens italiens. On leur demande où on est??? La réponse est inaudible, on ne comprend rien ce que dit l'ancien.
Puis, Sandrine nous sort : "Et Den's?? Et si tu sortais la carte italienne..."
On est tous interloqué (et déçus de ne pas y avoir pensé plus tôt). D'un seul coup, le Den's, il y voit plus clair et on arrive au bout de 2h50 d'efforts au départ de la section VTT. Surpris, les raiders 74 ne sont pas là, ils se sont paumés et arrivent 11 minutes après nous alors qu'ils nous avaient mis un sacré vent dans la montée. On est content, pas eux, étonnant non?

On monte sur nos chevaux d'aciers pour une descente de 1000m de déniv. Ca aurait du être une ballade de santé sauf que le Den's, il est maintenant sur la bonne carte italienne. Mais celle-ci est au 50 000ème et à priori, tout ce qu'il voit en vrai n'est pas sur la carte (quels balourds les traceurs de cartes italiennes, c'est clair, en France, avec l'IGN, c'est le Top).
Du coup, on arrive pas du tout où on voulait,et c'est avec une grande classe que je demande à un autochtone : "Dové si trova la cita la Rochetta?"... La réponse me déplue fortement vu qu'il me répond à cinqué km... J'aurai préféré ne rien comprendre. On remonte sur nos étalons pour foncer jusqu'au départ du canyoning. Trek Attitude est prêt à partir, les raiders 74 se perdent encore plus que nous et arrivent 40 minutes plus tard.

On mange un bout et on part sur la marche d'approche du canyon. Ce qui est drôle ou plutôt triste avec les marches d'approche, c'est que plus tu marches et plus tu as l'impression que tu t'éloignes...
3h de plaisir non stop au sein de ce magnifique canyon de la Barbeira. On enchaîne une tyrolienne, des sauts de 9m, des rappels, des tobbogans, franchement le top...

Un bon moment de fraicheur, même si la combinaison à tendance à me comprimer, voire trop me comprimer certaines parties essentielles à ma virilté. Est ce pour cela que depuis, le Den's m'appelle "ma petite loutre".
Retour au CP, on se prépare pour partir sur un énorme trail, 2 CP à choper et il faut à tout prix arriver avant 18h pour passer la porte horaire qui nous permettra d'atteindre le dernière check point.
On commence le trail sur un bon ryhtme, mais oups, une erreur de cheminement nous fait perdre une quinzaine de minutes. On retrouve notre route et on se tape d'énormes montées. 1 CP de gagné, mais l'heure tourne, plus que 1h30 avant la porte, ce n'est vraiment pas gagné. On tente le coup, on passe à nouveau en France, 1000m de déniv + dans les jambes le 2ème CP dans la poche, on descent comme on peu mais trop tard, on arrive à la porte à 18h17..... This is the end. Seule, l'équipe Trel attitude lafuma est passée, bravo à vous, c'est sur, le Raid Edhec est joué, cette année ce sera pour eux.
Nous sommes dans un petit village festif, remplis de hippies. Qui dit hippies dit buvette, du coup, Den's nous paye sa tournée de pressions... Quel bonheur! Benoit, le traceur, remet la sienne, il nous devait bien ça avec tout ce qu'il nous fait subir. Encore 7h40 de sport dans le panier, plus qu'une bonne demie journée avant l'arrivée à Menthon.
Lasoirée est sympa, le cuisto, maître Tong nous sort de bières, reste encore une nuit à passer notre petite maison en toile (ppfff).... Mais demain, ce sera baignade à l'arrivée...

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008

Comment gérer et récupérer de ces grandes journées sportives?? Normalement, par une bonne nuit de repos. Sauf que pour le team Planète Tonique, les nuits ne sont pas de tout repos. Tom a décidé de quitter le cocon à la recherche d'un endroit plus calme. je reste donc avec Sandrine et Den's dans notre tente Ripair. Ca aurait pu bien se passer sauf que le Den's a décidé d'imiter le groupe électrogène, du coup, il a fallu que je lui mette des coups de pieds une bonne partie de la nuit vu que Sandrine, en compagne de vie émérite n'osait pas réveiller son "homme". Pour ma part, vu que je ne vis pas avec le Den's, je l'ai "shouté" sans états d'âmes une bonne partie de cette nouvelle nuit malheureusement peu calme.
Réveil à l'aube comme d'habitude.
Comment se passe la matinée d'une journée du raid Edhec?
On appelle les leaders des équipes pour leur fournir le road book de la journée. Je le donne à Sandrine et Den's qui tracent les cartes pendant que je vais plier la tente et les affaires alors que Tom récupère les sandwitchs et barres énergétiques.

Départ en masse : On part au carton avec Trek attitude et Raiders 74 sur le trail. On ne peut pas tenir Trek attitude mais on arrive devant les Raiders 74 au bout de 2h50 d'efforts. On passe alors à une section VTT dans laquelle aura lieu le trophée de la Colinette, c'est à dire un contre la montre entre 2 CP de cette section vélo.
De nombreuses équipes pensent nous "taper" car la veille, nous n'êtions guère brillants sur nos chevaux d'aciers.

La route est longue et montante jusqu'au début de ce contre la montre. On y va cool, sur un rythme correct, ça monte fort. Puis arrive le CP de départ.
Il se passe alors un truc incroyable, Tom est survolté et hyper motivé. Il tracte Sandrine sur toute la montée. On est bien dedans, bon rythme, Tom demande :"On en est où?" Den's répond "Au quart"! J'avais l'impression qu'on allait arriver, et le Den's me parle du quart, j'suis deg.
Pas grave, on continue comme des forcenés. "Combien il reste?" s'écrit Tom. "2km" répond le Den's. Pan, 1km/h de plus de moyenne. Je suis au taquet derrière, Den's tente de remonter vers le Tom qui tracte toujours : impossible, il va trop vite. "Combien?" crie une dernière fois la locomotive. "1km" répond halettant le Den's. Pan! c'est parti en sprint.
On s'arrache, Sandrine poinçonne, et nous apprendrons plus tard que nous serons premiers pour 9 secondes ce contre la montre qui nous rapporte 1h30 de bonus.
Incroyable Tom, quand on veut, on peut, belle devise...
37 minutes d'effort hyper violent pour 350m de déniv+ sur une section VTT qui aura duré 2h23 en tout pour 1000m de déniv+.
On arrive sur le spot de canoé en eau vive, une petite classe 3 nous attend. Un des guides me demande si un BE (Brevet d'Etat) est dans l'équipe. Je lui répond qu'on est avec Thomas Monier. Il me regarde et me dit, si vous êtes avec le Tom, vous partez de suite sans guides, vous n'en aurez pas besoin. C'est qu'il est connu le Tom.

On s'éclate sur la Roya. seul bémol, ma montre suunto décide de me quitter et de suicider dans la Roya. Snif...

Comme si on en avait pas assez fait, on enchaîne sur une magifique boucle bonus en trail sur les hauteurs de Breil-sur-Roya. Un superbe parcours qui nous prendra 2h de temps tout de même. Je me sens moyen sur cette section et le Den's me tracte une nouvelle fois.
A peine arrivés de ces 600m de déniv +, on termine la journée par une course d'orientation autour de Breil, lieu de vie de François Faloci et de Roya Evasion sa boite de sport nature. Quelle galère, il faute remonter à une Tour et tournicoter autour du sympathique village.

Enfin l'arrivée de l'étape que nous remportons devant nos amis de Trek....
On est très fatigué. Heureusement, un douche salvatrice viendra requinquer les raideurs. 8h35 de sport sur cette étape N°2....

Toujours 2ème au classement général, nous sommes très contents de cette journée. Mais comment allons nous passer cette nouvelle nuit?...
Il fait plus doux que d'habitude, demain un canyon nous attend et une journée une nouvelle fois très dense nous attend.


Je vous présente Charlie, responsable concurrents du Raid Edhec et , notre marraine sur cette épreuve.

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008
Départ à la frontale en sens inversé, c'est à dire que les derniers de l'étape de la veille partent les premiers. C'est parti pour 700m de déniv +, sur un très bon rythme. On reprend les équipes parties en premier. A 4h du matin, on a hésité à partir en Tshirt mais au bout de 10 minutes, nous ne regrettons pas notre choix. On passe au sommet puis, après 1000m de déniv négatif on arrive à la section VTT. On avait prévu de faire le plein d'eau mais à priori, les équipes sont arrivées trop vite devançant l'arrivée des géricanes. On décide au bout de 10 minutes de repartir même avec peu d'eau.
1000m de dénivelé à se taper. On part tranquillou et je vois que des équipes reviennent sur nous. Pas bien grave, la journée est longue et pour l'instant, le VTT, ce n'est pas trop notre point fort. On passe des nevés, on a les pieds et les mains gelés.
Je tente d'aider Sandrine en poussant son vélo, au bout de 2 minutes, je lui refile le vtt, je suis entrain de me crâmer.
On passe au milieu de forts perchés sur les hauteurs.
Puis on enchaîne sur une descente très technique et cassante pour rejoindre la Brigue après avoir effectué le parcours bonus Vtt.
On continue la journée avec une Via Ferrata, superbe, un peu physique. On voit François Faloci qui fait parti des guides, puis au sommet, on s'éclate sur une tyrolienne. Tom est aux anges, lui qui n'aime pas trop le vide.



Après s'être "envoyés en l'air", on redescend au village pour une ultime section de trail. On part vite et je sens que je suis déchargé en énergie comme un téléphone portable qui n'a plus de batteries. Je réalise alors que les fins de journées sont pour moi difficiles, conséquences du marathon des Sable. 1 mois n'aura pas suffit à se refaire totalement, du coup, Den's me traque sur les 500m de dénivelé. Je serre les dents, jusqu'au Col, je me refais un peu dans la descente.
On passe la ligne d'arrivée, battus sur cette étape par trek Attitude. Nous remontons à la 2ème place avec 20 petites minutes d'avance sur Raiders 74 et 30' de retard sur les Trek. Le Raid est lancé et on sent que la bataille va être dure avec l'équipe de tête.

8h06 de sport : Bonne journée, reste à tenter de dormir un peu dans notre tente de poche. Car demain, la journée sera très longue avec notamment un contre la montre en VTT, du canoé,...

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #Raid Edhec 2008

Départ de la Rochette à 4h30 du matin avec le Picasso, ma première mission consiste à récupérer Tom au péage de Valence Sud. C'est chose faite malgré quelques inquiétudes de Tom au sujet de la fiabilité de son AX sur l'autoroute. On arrive sur la promenade des anglais, et que vois-je sur cette fameuse "promenade"??
Ben que des vieux!
On retrouve Sandrine et Den's, vérif du matos et c'est parti, direction Monaco en car telle une colonie de vacances. Au fait, Monaco, c'est pas terrible comme ville, moi qui m'attendait à un super beau village, je suis déçu, d'autant plus qu'ils préparent le grand prix de Monaco, alors toutes ces pubs de pneumatiques, huiles et autres, c'est pas terrible. de toute manière, je n'aime pas les sports mécaniques.
On commence par se restaurer comme des ogres (en prévision des efforts à accomplir). Puis place à la compétition : un relais en kayak par 2.
On sort notre "bonus", notre "atout", The Joker, le Tom :
Et oui, nous on a Tom, et le gayard, il est quand même médaillé de bronze aux championnats du monde de Slalom de Bourg Saint Maurice. Popeye part avec Sandrine pour le 1er relais, et là, attention.... Ca brasse grave. Quoi? Un bateau devant le Tom?? Faut pas l'agacer le garçon, un vrai massacre, les bancs de maquereaux volent dans tous les sens, et c'est sans grande surprise qu'ils arrivent en tête du 1er relais. Avec mon Den's, on enchaîne sur un bon rythme pour remporter cette 1ère section qui nous rapporte, heu?, rien. Et oui pas de Chrono. Cela nous permet simplement de partir en dernière position de la CO au score du soir.
Après avoir décimé la moitié de la faune aquatique de Monaco, leTom remonte dans le car avec tous les concurrents pour rejoindre le futur bivouac situé dans la Vallée des Merveilles à Castérino.
Comme prévu, on part les derniers pour cette CO au score. Den's prend les choses en main et oriente. La fille a pour obligation de pointer les balises, elle porte donc le "doigt" poinçonneur. La fraicheur se fait sentir, on court de part et d'autre du territoire lorque le Den's nous fait une 1ère coupe dans le rivière... Oups, 1h de course et les pieds sont imbibés. Dernière balise à récupérer, et vlan, 2èmecoupe de rivière...
Bilan : On fait 5ème sur 18 équipes de ce prologue.
Den's: "Pourquoi les Trek Attitude ont les pieds secs et le 1er temps?"

Pas grave, le plus dur reste à venir, une nuit à 4 dans la tente Ripair. A 3 tu es déjà serré, alors à 4???
On passe comme convenu une très mauvais nuit. Réveil 3h du matin pour la 1ère journée de RAID...
La tente est gelée, les sacs givrés, et les chaussures glacées, Hummmm.... Sympa la Vallée des Merveilles.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog