Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Articles avec #itw cash catégorie

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Et toi, Xavier, t'as fait quoi pour le jour de l'An?

Une bonne soirée avec des potes, dans une cabane au beau milieu de la forêt Jurassienne; avec des skis aux pieds bien-sûr!

Et c'est quoi tes bonnes résolutions?

Arrêter de mettre des shorts l'hiver.

Et si tu n'avais pas fait du trail, tu aurais fais quoi comme sport?

Du ski de fond. Mais normalement c'est l'inverse : Si je n'avais pas fait du ski de fond, j'aurai fait du Trail.

2012-11-02 06.10.20

Et à part le sport?

J'aime jouer de la guitare et prendre des photos dans la nature.

Et t'es marié; tu as des enfants (arsouilles)?

Marié à mes baskets et mes skis. Mes enfants, je peux en avoir de 5 à 20, ça dépend des cours de ski :-)

 

Et ta course de l'année 2012? 

Le Trail de Besançon, ou sinon sans contestation, le Trail de Rodrigues pour son côté "hors du commun".

Et toi, tu fais quoi comme métier?

2012-11-02-10.31.54.jpg

Educateur sportif, moniteur de ski de fond.

Et tu t'entraînes combien de fois par semaine?

Ca dépend, je ne m'entraîne pas, je m'amuse en moyenne 8 à 10 fois par semaine. Le matin, pour aller au boulot de 6h à 8h, ou entre 12h et 13h, et le soir pour rentrer entre 18h et 20h.

Et c'est quoi ton plat préféré?

J'adore les assortiments de fruits secs et noix.

2012-11-02 06.52.31

Et au fait, t'as un scoop?

Venez participer au trail du Mont d'Or le 16 juin prochain, ça va être chouette!

 

ITW tirée du MAG TRAIL ENDURANCE N° 97 de février/Mars

Auteur : Laurent Valette

 Xavier sera présent au Xtrême Dodo Trail, Ile Maurice le 7 juillet prochain

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Vainqueur pour la 2ème fois du Grand Raid de La Réunion, Emy revient sur cette belle victoire, et sur cette 10ème place extraordinaire au classement général!

13556824

Emilie, quel exploit! Réalises-tu ce que tu viens de réaliser?

Avant de parler d'exploit, je ressens tout d'abord la satisfaction de l'objectif atteint : Celui de m'être fait plaisir tout au long de cette 20ème édition, sur ces terres magiques du Grand Raid. Ensuite, je suis effectivement très contente du classement qui en découle. Faire dans les 10, c'est inespéré; une belle cerise sur le gateau!!

Lors de ton record du GR20, ce qui ressortait, c'était ton incroyable fraicheur comme à priori sur ce Grand Raid. Comment fais tu pour gérer aussi bien cet état?

Je ne sais pas si on peut réellement parlé de fraicheur? Je suis en fait très heureuse d'être là, et j'affiche ce bonheur sans doute sur mon visage. Je pense que c'est une chance énorme que de pouvoir tenter de réaliser ses rêves. Alors quand on peut les vivre, le partager, simplement par un sourire ou de la bonne humeur, il me semble que c'est peu de choses en contre partie de la richesse d'émotions, de sensations, de souvenirs que cela nous procure.

Prendre autant de plaisirs en envoyant du lourd, c'est possible?

On peut très bien faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux! On évolue dans une contexte outdoor dans lequel nous fixons nos propres limites même si il y a bien sûr des règles à respecter. Personne ne nous oblige à faire ce que l'on fait! Nous avons la chance de pouvoir choisir nos courses dans ce calendrier débordant d'épreuves toutes aussi alléchantes que les autres avec autant de formats, de profils différents, c'est un vrai luxe! Alors pourquoi ne faudrait-il pas savourer ce que l'on est venu chercher? 

Diag2JC

Quels ont été tes pires moments sur cette Diagonale?

Je n'ai pas vraiment eu de pires moments! Un bon coup de chaud dans la montée du Taibit, ça c'est clair.. ainsi qu'un coup de mou également à possession. Mais je ne l'ai pas vécu comme un moment insupportable.

Et la nourriture?

Et bien disons que cette année, j'ai pris l'option : "je ne me balade pas avec mon sandwich écrasé dans la main";-) et ça a marché :-))

Et les meilleurs instants de la course?

Les meilleurs?

Chaque fois que je retrouvais mon chéri aux ravitaillements, chaque fois que je recevais des SMS de mes amis ou de la famille, le soutien de Seb (Talotti) et Vince (Delebarre) depuis Sans Souci jusqu'à l'arrivée. Le ravito si apaisant de Roche Plate par mon ami Dav que j'ai contraint à courir à fond la caisse dans le descente du Maido pour être à l'heure à Roche Plate (:-)). Chaque fois que je pouvais plaisanter avec les bénévoles; chaque mot, chaque sourire que j'ai pu recevoir des gens le long du parcours; et bien sûr, le franchissement de la ligne d'arrivée, La REDOUTE!!! et chaque regard que j'ai pu poser sur ce magnifique décor de La Réunion.

EmilieLecomteCarrre

Avec ton record du GR20 et cette victoire sur le Grand Raid, tu entres dans le cercle des grandes ultra traileuses! Le réalises-tu, le regard des autres sur toi a t-il changé?

Non, je ne sais pas si j'entre ou pas dans ce cercle! Ce que je sais, c'est que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre et à découvrir. Ce qui compte surtout, c'est de continuer à me faire plaisir.

Et maintenant?

La saison 2012 est terminée. De projets pour 2013, il y en a plein.. Trop peut-être! Au jour d'aujourd'hui, rien n'est défini, il va encore falloir faire des choix ;-)

copyright Mel 12

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Erik, quelle performance : 4ème du Grand Raid de Le Réunion 2012! Et pourtant, le début de course fût loin d'être facile, explique-nous?

Et bien j'ai certainement trop mangé le jour du départ, et du coup, j'ai eu des lourdeur d'etomac qui ont induit des vomissements. A force de vomir dans la montée du volcan, j'ai eu quelques crampes d'estomac qui ont duré jusqu'à Mare à Boue, c'est à dire au 50ème km.

Comment as tu pu reprendre le dessus?

Et bien, après mes vomissements, j'ai réussi à me réalimenter, difficilement, mais suffisemment pour faire passer ces maux, et j'ai pu reprendre le fil de la course. Malheureusement, j'ai perdu beaucoup de temps, mais la course était longue, j'ai donc eu tout le loisir de revenir.

diag3JCOK

copyright Johanna Clémencet

Au niveau des sensations, des hauts et des bas ou de mieux en mieux jusqu'à La Redoute?

En fait, pour les sensations, c'était mitigé. Dans un premier temps, j'étais bien en jambes, mais le ventre n'a pas suivi. Lorsque le ventre m'a permis d'aller mieux, j'ai eu une bonne période, de Mare à Boue jusqu'au cirque de Cilaos. Mais avec l'entrée dans Mafate, c'est le début des difficultés liées à la longueur de l'épreuve, et donc, j'ai ressenti la fatigue.
Malgré tout, la sortie de Mafate c'est bien passée avec une bonne seconde moitié de montée du Maido, et un très bon dernier 50km ou j'ai repris progressivement ceux ayant trop donné sur le début.

As tu pu faire ta course ou t'es tu accroché aux premiers?

Je voulais faire ma course, mais le départ a finalement été rapide. La tentation de courir à coté de Killian était trop grande, du coup j'ai fait les 10 premiers km avec lui ! Mais après, avec mes soucis intestinaux, j'ai été contraint de ralentir, et d'aller plus prudemment par la suite. C'est certainement aussi ce qui m'a sauvé !! Et en fait, j'ai été de mieux en mieux jusqu'à l'arrivée. Du moins, je me suis accroché jusqu'à l'arrivée avec un physique que j'ai réussi à pousser jusqu'au bout ! Heureusement, après le Volcan, j'ai retrouvé Antoine (Guillon), qui m'a permis de trouver un super rythme régulier, sans aller trop vite, sans trop me fatiguer. C'était top et il y avait une super ambiance. Ca m'a beaucoup aidé ! Nous sommes allé ensemble presque jusqu'au gite du Piton des neiges !

Et ce parcours alors?

Le parcours...un truc de malade ! déjà, sur le papier, le dénivelé et la longueur avait de quoi faire peur à quelques personnes. Mais en plus, nous avons eu des conditions météo très difficiles. De la pluie, du froid alterné avec de la chaleur...et les corps ont beaucoup soufferts. Preuve en est, le nombre d'abandon. Pour moi, la fin a été très dure. Lassitude de courir. 30h de course non stop, c'est long et je ne connaissais pas. Et j'étais plus pressé d'arriver que finalement de courir après le 3ème !!!

Oui mais aller jusqu'au bout à La Redoute, ça fait quoi?

La Redoute...quel soulagement ! Lorsque je dominais le stade, je me suis arrêté pour contempler...et je me suis dit... "je l'ai fait" ! C'est immense comme sensation ! Après 30h, enfin arriver, après tant de douleur et tant d'effort dans ces conditions. Je crois que j'ai rarement autant apprécié de voir un stade !!

Et ce monde de l'Ultra alors? Tu y reviendras?

Ahh l'ultra ! C'est dur ! Oui, c'est dur...mais c'est tellement bon. On souffre tant d'heures, mais au final, on est tellement heureux lorsque la ligne est franchie ! C'est une telle victoire. On a un sentiment d'avoir atteint quelque chose de plus. Un nouveau palier. OUI, J'Y RETOURNERAIS !!!


Et maintenant?

Pour moi, cette course a conclu ma saison. Je crois que maintenant, après une très belle saison, je dois me reposer, recharger les batteries, profiter de la famille et de la maison. Mis à part la CCC, je n'ai rien à jeter cette année, donc je vais m'arrêter là pour 2012...maintenant, place aux projet 2013, avec en tête de lice les championnats du Monde !

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Après Julien Chorier, François d'Haene, Néréa Martinez Urruzola, je termine la petite série d'ITW "Endurance" avant UTMB avec Ludo, un sacré gaillard qui tentera de finir cette course qui lui résiste (il n'y en a pas beaucoup). Place au show dans quelques jours.....

A lire : http://www.endurance-mag.com/ITW-de-Ludo-Pommeret-mon-objectif-est-de-terminer.3247.0.html

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

C'est avec un grand plasir que j'ai pu échanger quelques questions pour "Endurance Mag" avec François d'Haene, auteur d'un très bon début de saison, et bien placé pour être un des acteurs de l'UTMB 2012 (en plus un gars en or très apprécié du peloton).

530031_10151180733716063_1325265294_n.jpg

A lire l'ITW sur :

http:// www.endurance-mag.com/ITW-de-Francois-D-Haene-je-me-sens-bien-prepare.3236.0.html

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

C'est un grand honneur que m'a fait Virginie en m'accordant un ITW exclusive au sujet de son arrêt provisoire du Trail! Surmenage, sur fatigue, il faut parfois oser dire "STOP" pour préserver sa santé!

Bon repos Virginie, et à très bientôt sur les chemins.

ITW à lire sur le site d'ENDURANCE TRAIL :

http://www.endurance-mag.com/ITW-de-Virginie-Govignon-elle-fait-un-break-et-s-en-explique.3224.0.html

causse-gps-juill12.jpg

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Dans la continuité des légendes du Raid, il paraissait intéressant de se pencher sur le trailers qui ont marqué de leurs empruntes le Trail Français. C'est avec grand plaisir que j'ai eu la chance d'échanger avec Olivier Bulle, ex-vainqueur des Templiers et ex skieur de fond de haut niveau. Un grand bonhomme, amoureux du Vercors et de la commune d'Autrans, il continue à pratiquer le sport et notamment le ski alpinisme (avec Rudy) tout en gérant ses gîtes!

fc345653e7.jpg

A lire sur : http://www.endurance-mag.com/Que-sont-ils-devenus-Des-news-d-Olivier-Bulle.3125.0.html

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Dans les années 90 et notamment les légendaires Raids Gauloise, de nombreux sportifs de haut niveau se lançaient dans le Raid Aventure pour vivre une 2ème carrière sportive aventureuse. Le raid a bien changé, évolué depuis; ces petites ITW donnent l'occasion aux "légendes" de porter un regard sur cette évolution et nous faire part de leur parcours.

ERIC ARCHAMBAUT, TEAM ERTIPS

Partie-1--153---2-.jpg

Eric, peux tu nous faire part dans un premier temps de ton parcours exceptionnel de sportif?

Après 6 années en équipe de France de Canoë et un titre de champion du monde en Bi-place descente en 1991 (Yougoslavie), je participe en parallèle dès 1989 au 1er Raid Gauloise en Nouvelle Zélande et du coup, au début du Raid en France. Par la suite j'ai participé à 9 raid Gauloises sur 12 : Les 3 premiers en Nouvelle Zélande (1989), Nouvelle Zélande (1990), Costa Rica (1991). J'étais dans une équipe de Vaulx-en-Velin avec un tout petit budget, divers équipiers et des résultats plutôt situés loin dans le classement.

En 1991, après le titre de Champion du Monde, j'arrête le sport de haut niveau en Kayak pour me consacrer exclusivement aux Raids. En 1989, lorsque je suis revenu de Nouvelle Zélande, j'ai parlé de mon expérience sur ce raid à des compétiteurs qui étaient en équipe de France comme moi : Gilles Lelièvre, Karim Benamerouch, Yves Masson, Gilles Zok. Les années suivantes, ils participeront dans diverses équipes aux raids Gauloise dans le haut du classement.

Je ne participerais pas aux Raids de Bornéo, Sultanat d'Oman, Madagascar, par contre dès 1996, j'intègre le team ERTIPS. 14 ans durant, je courerai avec le team, jusqu'en 2010, avec divers équipiers et des superbes souvenirs : Argentine, Afrique du Sud, Equateur, Kirghistan, Tibet... Puis les Raids Gauloise s'arrêtant, j'ai suivi, toujours avec ERTIPS, les coupes du Monde de Raid et par la suite les championnats du Monde de Raid.

-loloraidoutdoor--14-.JPG

Que retiens-tu de ces Aventures Extrêmes?

Je retiens une complicité forte entre les coéquipiers, la solidarité pour faire avancer l'équipe, des voyages extraordinnaires, les confrontations entre équipes,....

Tes pires moments?

Quand physiquement, t'es au Top sur les grands raids mais que tes pieds sont déchirés et que tu n'avances plus. Lorsque tu as sommeil, mais qu'il faut lutter contre pour progresser, toujours avancer, c'est très dur de lutter contre.

Tes meilleurs moments?

Que des bons souvenirs : Des parcours en raft au Costa Rica avec les crocodiles et les hypopotames. Les 140km de nuit en kayak dans la baie d'Allong au Vietnam, les 6000m du Chimbonrazo en Equateur...

Quel regard portes-tu sur le raid Aventure actuel?

Je pense que, excepté quelques raids, la grande majorité des épreuves sont moins "aventureuses" que les Gauloise. Il n'y a plus, ou très peu, de contacts avec les populations locales pendant les raids. Ca se professionalise et c'est normal.

Depuis 2010, que deviens tu?

J'ai effectué mon dernier gros raid à Abu Dhabi, pour ERTIPS, avec Véronique Chastel, Sam Hubert, et toi, Laurent Valette (un grand honneur pour moi). Le raid de trop, débuté avec un début d'embollie pulmonaire (Eric ne le saura qu'après son retour en France). J'ai subi ce raid comme jamais, tracté 99% du temps à vélo ou à pied, un véritable CALVAIRE! Tout seul j'aurai abandonné c'est sur, mais nous êtions une équipe avec un résultat dans le top 20/50 équipes. Une semaine après mon retour en France, je me retrouve aux urgences avec une double embollie pulmonaire. 

Nous sommes en 2012, j'ai 51 ans, toujours l'envie; je pratique le sport tous les jours mais le cardiaque ne monte plus. Impossible de m'aligner sur un trail, un raid ou une course de Vtt. C'est frustrant mais c'est comme ça!

Partie-1--53---2-.jpg

Quels sont tes projets?

je m'entretiens, et pratique des activités physiques plutôt loisirs : Kite surf, Stand up, Wave ski, bref la même chose qu'avant mais plus en compétition et un ton bien en-dessous.

Merci Eric, un sacré bonhomme, une personnalité incroyable, et un "mental" hors du commun.. 

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Depuis le début d'année 2012, c'est avec grand plaisir que je rédige quelques articles pour Endurance Mag et notamment le site internet, après Emilie Lecomte, c'est Julien Rancon qui a accepté avec une grande gentillesse d'évoquer sa gestion de la blessure, sa rééducation actuelle et son souhait de revenir sur les sentiers dès que tous les voyants seront au vert!

En attendant, c'est un autre défi que tente de relever Julien, un autre raid : Enchainements de séances kinés, visites médicales et apprentissage de la patience.....

 

A lire sur :

http://www.endurance-mag.com/Entretien-Julien-Rancon-prend-son-mal-en-patience.2834.0.html

 

julien-rancon-en-tete-du-championnat-de-france-de-trail-fai.jpg

http://www.julienrancon-races.fr/

Voir les commentaires

Publié le par lolo
Publié dans : #ITW cash

Champion du Monde 2011, le Viking Erik avec un "k" revient sur sa saison exceptionnelle et nous fait partager sa vision du trail, des mondiaux ainsi que ses prochains objectifs. Quel honneur d'avoir The Word Champion sur cette nouvelle ITW cash....

 

CV Express :

Age : 31 ans

Poids : 72kg

Taille : 181 cm

Petit surnom : Le Viking

Lieu de vie : Nantes

Team : Asics

Profession : Technicien territorial

Palmarès 2011 :

- Champion du monde de Trail

- Victoire à la SaintéLyon

- 3ème Ecotrail de Paris

- 2ème au Pilatrail,...

Erik--8--1-.jpg 

La course inoubliable de l'année et pourquoi? Championnat du Monde... parce que j'ai gagné!!!

 

La course la plus technique en 2011 : Le championnat du Monde n'était pas mal dans son genre, le Pilatrail aussi avec des portions très techniques, "casse-chevilles".

 

La course la plus belle : Toutes belles par leurs particularités! Il faut juste ouvrir les yeux!

 

La course à oublier : les Templiers... parce que j'ai abandonné et que j'y ai vécu un calvaire!

 

Boulimique d'entraînements ou gourmand de courses? Gourmand de courses, mais je me raisonne! Boulimique d'entraînements, sans aucun doute.

 

Combien de courses cette année au compteur? Une dizaine, comme chaque année, sans compter les cross, les courses annexes sur route.

 

Quel format trail préfères-tu? J'aime bien les cross, j'aime le long, j'adore l'Ultra, je suis adepte du court... Chaque effort a son lot de plaisir!

 

Les questions qui font un peu débat dans le peloton :

Toi, qui viens de remporter le championnat du Monde de trails, que penses-tu du championnat de France?

A mon avis, c'est un bon moyen de sélectionner l'équipe de France car la régularité de l'athlète est prise en compte. Mais une course d'un jour peut tout aussi bien être un bon critère de recrutement, on voit ceux qui sont capable de bien se préparer sur UNE course. Tout se défend! Concernant la crédibilité, oui, c'est pas mal dans l'idée, après, vu qu'un nombre minimum d'athlètes y court, ça ne représente pas l'ensemble du peloton français, c'est un peu dommage. Après, mon avis perso est que ça s'apparente plus à une coupe de France (plusieurs manches) et non a un championnat de France qui reste pour moi une course sur un jour.

P1030775-1-.jpg 

Julien Chorier pense qu'il faudrait des coureurs par types de parcours, et toi?

Par rapport aux championnats, effectivement, ce serait bien de différencier les distances. Faire un championnat (France, Europe et Monde) sur distance courte (20 à 40km), longue distance (70km) et Ultra (160km). Ce sont des efforts complètement différents qu'il serait bon de différencier.

 

Pourquoi certaines nations ne s'alignent pas au départ du championnat du Monde, ou certaines stars?

Il faut savoir que les espagnols par exemple étaient au départ, certes, Killian n'a pas voulu participer à cette course et c'est son droit! Je ne pense pas que tous les 'as" du 100 mètres soient chaque année sur la ligne de départ de la finale du championnat du Monde, il manque toujours des athlètes pour diverses raisons. Il me semble qu'avec 20 nations présentes, c'est déjà une bonne représentativité du Monde. Après, effectivement, c'est une structure récente, il ne peut pas y avoir tous les pays tout de suite, mais qui se développe très rapidement il me semble.

 

Est-ce que ce titre a changé ta vie?

Ma vie? Non, mais certaines choses oui comme les sollicitations. C'est une expérience bien sympa!

 2012 0999[1]

Penses tu qu'un jour, le Trail aura sa place aux jeux Olympiques?

Pourquoi pas! Difficile à dire. Médiatiquement, je pense qu'il y a une très bonne accroche de ce sport au niveau de la population, il est énormément pratiqué. Après il faudrait que ce soit médiatisable. Pas évident de filmer des athlètes en pleine nature, à moins d'y mettre des gros moyens... Mais c'est jouable.

 

As tu un statut de sportif de Haut Niveau?

Oui, depuis le 1er novembre, je suis sur la liste des sportifs de haut-niveau. La Fédération a nommé les 2 champions du monde (Maud et moi) sur la liste ministérielle.

 

Un peu plus intime....

si tu devais choisir :

Une soirée festive ou une soirée tranquille : Les 2, alternées!

Vin ou bière : Ca dépend du moment...

Bon repas ou diététique extrême : Un peu des 2.

Ton plat préféré : Des pâtes, mais j'aime presque tout!

Ton gateau préféré : Au chocolat sans hésitations.

Pour toi :

Le traileur français de l'année : Seb a fait un gros truc sur l'UTMB, Julien Chorier une grosse saison, mais d'autres athlètes se sont montrés à la hauteur.

La traileuse de l'année : Ahhh... Maud Gobert sans hésiter!

Le produit préféré de ton équipementier : J'ai toujours adoré les Trabuco, même si je me suis mis à courir avec Attack que j'adore.

Un autre produit ou équipement (autre marque) : J'aime bien les camelbak et les compressports.

Un sport autre que le trail : Le handball mais je ne pratique pas.

Un site internet : Oulaaaa... Aucun en particulier. Tous de temps en temps, mais de moins en moins...

Un blog : Le mien!!! http://eriksports.blog4ever.com/blog/index-9350.html

Une émission de télé : Je suis très peu télé.

Un livre : Mike Horn, j'adore, lattitude 0!

Une passion ou passe-temps autre que le sport : Mon fils, la lecture, les cartes, l'histoire...

 

En 2012, on pourra te voir où?

Un peu partout mais surtout à la Réunion en octobre (Diagonale) et à Maurice en Juillet (Xtrême Dodo Trail).

 Erik -2-[2]

Pour finir :

Une ou 2 épreuves rêvées pas encore concrétisées : Enormément, mais le Népal me fait rêver!

Une astuce secrète pour réussir ses courses ou ses entraînements : Arriver sur une course sans rien analyser, sans connaître la concurrence, avec juste une connaissance grossière du parcours!

Un sportif préféré autre que traileur : Oui, mais malheureusement il n'est plus de ce monde : Emil Zatopek. Sinon, Gebresselassie est un sportif d'exception, tout petit pas la taille mais immense par le talent et humainement.

Une sportive : Gabriella Sabatini ?!?

Une petite devise : Rêver sa vie et vivre ses rêves.

 

Grand Merci EriK le Viking, et très bonne saison 2012..... (On se voit au Dodo Trail alors....)

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog