Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures swimrun ultra trail Norseman ötillö marathon des sables Outdoor sport outdoor triathon

Publié le par lolo
Publié dans : #Trails
Pour ceux qui me suivent depuis quelques temps, ils se souviennent et certains me l'ont rappelé avant mon départ samedi soir, que lors de la Sainté Lyon 2007, j'avais eu de gros soucis au niveau du bide, devant m'arrêter une dizaine de fois dans la pampa.

Cette année, je n'ai eu aucun problème alors que je n'ai pas été très rigoureux sur la diététique d'avant course.

Certe je n'étais pas stressé puisque je courais pour me faire plaisir mais la compétition reprenant le dessus, je me suis quand même bien entamé pour tenter de faire moins de 6h30.
Par contre, j'ai fais très attention à ce que j'allais manger et boire durant la course.

J'ai réalisé que dehors, la nuit, il faisait entre +4°C et -1°C environ. De ce fait, toute boisson froide restant à l'extérieur et donc sur tous les ravitos serait environ à ces Températures ce qui correspond à peu près à une boisson mise au frigo.

Cela voudrait dire que si je bois ces boissons froides durant la course, alors qu'il "pèle", c'est comme si je buvais une boisson réfrigérée, chose que je peux comprendre l'été et au Brésil et encore pas pendant l'effort, mais là... Sur la Sainté Lyon, pas possible.


L'estomac, qui travaille au ralenti, dans la douleur à cause du manque d'afflux sanguin, reçoit une quantité d'eau avoisinant les 2°C, peut il dans l'effort raisonablement assimiler cette eau ou va t-il se bloquer, et provoquer des vomissements ou des diarrées?

Je me suis dis qu'il allait se mettre "en vrac". C'est pourquoi je suis parti avec un bidon de boisson énergétique, puis lorsqu'au bout d'une heure, j'ai senti que la T° de l'eau de mon bidon était trop froide, je l'ai jeté, et j'ai attendu un ravito pour couper de l'eau avec du thé chaud, ce qui m'a fait une boisson tiède pour encore une bonne heure et ainsi de suite. Au bout d'un moment, comme le thé ne passait plus, je me suis "tapée" une soupe coupée avec de l'eau pour éviter de la boire trop chaude et pour couper éventuellement une quantité de sel trop importante.

Bilan, cette année, pas de problème d'ordre gastrique et digestif.. Peut-être un début de solution me concernant...

Commenter cet article

Pat 10/12/2008 11:16

Ouaip, je confirme, j'ai commencé à en faire les frais au bout de 2 heures de course avant de m'en rendre compte...Je testerai la soupe aussi la prochaine fois !!!Merci pour tout mon Lolo !...

lionel manin 10/12/2008 11:09

salutj ai adopté la meme technique apres 3 stl, melanger thé chaud avec l'eau ça donne du tiede... mis à part que leur thé l'était pas top pour le bid je trouve! A part ça je perds toujours du temps entre st genoux et beaunant...et apres course j'arrive pas à me l'expliquer!

CHRIS 09/12/2008 07:44

Comme dirait une traileuse que je connais bien, lol) : "depuis le temps que j'explique ça à tout le monde !"....On me regarde avec de gros yeux lorque je donne ce conseil au magasin.....reste plus qu'à régler "fin aout" (là, c'est pas l'eau gelée !) et ça sent une saison 2009 époustouflante !

Articles récents

Hébergé par Overblog