Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures swimrun ultra trail Norseman ötillö marathon des sables Outdoor sport outdoor triathon

Publié le par lolo
Publié dans : #test matériel

C'est pourtant simple, c'est même la base, et pourtant! Lors d'une intervention récente chez Renouveau Vacances, je me suis rendu compte qu'il y avait tout à faire.

En effet, une fois la paire de chaussure achetée (pour diverses raisons : esthétisme, amortie, robustesse, accroche, légèreté, bref, diverses raisons) il ne reste plus qu'à chausser ces petit "joyaux" (entre 70 et 150€ la paire quand même) et à gambader sur les chemins ou la route. Puis, le coureur (euse) va s'offrir sa première ampoule, ou pas et ses premiers ongles noirs ou pas, et rendra coupable la chaussure achetée tout récemment. Mais est-ce vraiment la chaussure qui est en cause ou autre chose?

 

Pour les ongles noirs des orteils, 2 réponses :

- Soit le choix de la pointure n'a pas été bon (le conseil est au moins une pointure de plus que la pointure Ville pour les marathons, trails courts, jusqu'à 1 pointure et demi voir 2/3 pour les trails longs). En effet, les multichocs des orteils, au fond de la chaussure dans les descentes vont colorer vos ongles en noirs et vous reserver quelques nuités difficiles (genre j'entends mon coeur battre au niveau de l'orteil et je ne supporte même pas le drap sur mon pied).

- Soit il s'agit d'un mauvais laçage.

Concernant les ampoules, c'est le même problème mais là par contre soit la pointure est trop grande, ou la chaussure trop large ou le laçage n'a pas été bien fait.

 

Le lacet : Actuellement, 3 types de laçages possibles :

- le laçage rapide : on tire par le haut un lacet fin qui serre la chaussure,

- le lacet simple : qui existe depuis des siècles

- le laçage rapide élastique type Xtenex (triathlètes, raideurs utilisent ce système pour changer vite d'activité sportive).

 

Qu'est ce qu'un bon laçage?

Un bon laçage est un pied bien serré mais pas trop, et maintenu de manière homogène sur tout le dessus du pied.

2 erreurs à éviter : Serrer trop fortement le bas ou le haut du pied. Pourquoi?

Un serrage fort en bas du pied peut créer des fourmillements ce qui n'est pas bon signe puisque les vaisseaux sanguins et nerveux sont écrasés, et vous êtes entrain de vous faire un garrot.

Un serrage trop fort tout en haut du pied vous occasionnera une tendinite au niveau du releveur et adieu la ligne d'arrivée.

 

Comment lacer?

Toutes les chaussures de course à pied comportent des systèmes d'amortis de type air, gel ou mousse. De ce fait lorsque vous chaussez  vos baskets avant de partir à l'entraînement, vous écrasez ces systèmes d'amortis (plus ou moins fortement selon votre poids). Ce qui veut dire qu'au bout de 10 minutes, 1/2 heure ou 1 heure, vous allez vous retrouver avec un laçage à priori trop ample du fait de cet écrasement.

 

Le conseil :

Mettez-vous dans le sens inverse d'une légère pente (dans le sens de la montée) pour être sur que votre talon se plaque correctement sur l'arrière de la chaussure. Puis serrez petit à petit, de bas en haut sans coincer votre pied dans un étau. Ce sera le premier laçage. 

Marchez, rendez-vous au départ de votre sortie tranquillement, trottinez une dizaine de minutes et lacez à nouveau légèrement votre chaussure. Ce 2ème laçage affinera le 1er serrage puisque vous aurez déjà écrasé le système d'amorti par ces premières pressions.

Il ne vous reste plus qu'à courir et à faire votre séance. Sur les trails et les ultra trails, il se peut que vous ayez à refaire le laçage une autre fois pour serrer ou desserer car n'oubliez pas que du fait des multichocs, de la durée et de la chaleur, vous pouvez gagner 1/2 voire une pointure de plus sur les longues épreuves. 

 

Alors avant de retourner au magasin pour rendre vos chaussures, essayez le bon laçage, vous changerez peut-être d'avis.

Commenter cet article

MICHEL 06/11/2015 23:28

Intéressant ! Mon expérience à moi sur le sujet releveur et Trail https://verslesommet.wordpress.com/2015/09/27/le-trail-et-la-tendinite-du-releveur/
@+++ Arnaud

Feetunique 17/03/2015 23:30

le laçage doit être systématiquement préféré aux systèmes de scratch, même si ceux-ci sont plus pratiques lors de la mise en place de la chaussure. L’avantage majeur du laçage est de compenser une tige pouvant ne pas être trop souple ou insuffisamment ajustée à la largeur du pied. Si les fermetures par auto-grippant sont utilisées, il est préférable qu’elles aient un retour.

Articles récents

Hébergé par Overblog