Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #Raids

Faut y aller maintenant participer à cette aventure Argentine! lundi matin, 8h, nous enfourchons les vélos, direction le lac logo pour une 1ère étape de kayak d'environ 50km. Le départ est donné par un décompte de 10 à 0, il s'agit d'effectuer un aller-retour en pointant 2 fois les balises (sur l'aller, puis sur le retour).

2012-2127.JPG

Nous partons assez vite, et nous retrouvons même dans le peloton de tête avec Sonia... Pas pour longtemps quand même faut pas rêver. Les Seagate filochent rapidement tels des hors-bords à grand coups de boutoirs, envoyant les carpes du lac dans le ciel. Nous, on limite la casse se retrouvant entre la 5ème et 6ème place. Les 2 bateaux sont assez équilibrés, je peux prendre aisément la vague à Benj et Adrien. Le vent contre nous est fort, je pense que parfois nous n'avançons qu'à 2km/h... Waouh, mal aux abdos, aux bras, aux mains... Hummmm.... Nous arrivons au bout du lac, plus qu'à rentrer "vent avec nous", et heureusement, notre système de voile fonctionne à merveille ce qui nous permet de voler, vent dans le dos quasiment jusqu'à l'arrivée, en surfant parfois sur des creux de 1,5 mètres. 

Les bras, épaules, abdos sont explosés : Ca, c'est fait après 8 heures de pagayage intensif. Nous remontons sur nos chevaux de courses à roulettes direction le camp de base. 

Au camp de base, on a la possibilité d'acheter des hamburgers "maison" et des pâtes, on en profite à fond. Le rituel est le suivant : on arrive, je commande la bouffe, on prépare nos affaires, Benj et Adri tracent les cartes, on mange ... On filoche.

Place à la 2ème section : une des plus longues avec du vtt, trail court, vtt, trail long, vtt, nous mettrons 40h.    

On part de nuit, ça roule fort, durant 5h, puis on arrive au 1er trail soi-disant court. Le boss parlait d'environ 4h, nous mettrons 6h et sans erreurs d'orientation.

2012-2169.JPG

Un parcours magnifique avec des PC situés sur des cols aux panoramas majestueux avec notamment en fond le volcan Lanin situé sur la frontière chilienne et Argentine (3747m). Après avoir lutté contre le sommeil avec réussite pour Benj et passé un coup de mou pour Adri, la nuit se passe relativement bien. Nous redescendons au levé du soleil le long d'un lac pour récupérer les vélos afin de nous diriger vers le 2ème trail "long".

2012-2172.JPG

Moi qui pensais avoir connu des parcours difficiles avec la Diagonale des fous, et bien c'était une partie de plaisir à côté de ces passages hors chemins de ce trail. Fôrets de bambous, droits dans le pente, nos orienteurs utilisent toutes leurs techiques de navigation et notamment la plus pure, la visuelle. Pour cela nous tenterons au maximum de faire ces trails de jour pour lire au mieux le relief et repérer des passes possibles. Cette section est très longue, je commence à avoir les 1ers symptômes du sommeil en début de 2ème nuit. Après être descendus à travers des forêts de bambous, nous tombons en bas de vallée dans une rivière qui est à priori le chemin. La nuit tombe, nous pataugeons dans cette rivière froide pendant une heure avant de passer sur une sente plus accessible le long du ruisseau. Je ressens à nouveau le sommeil arriver mais là, je ne gère plus, je dors en marchant. Adri et Benj m'aident mais je suis complet à l'ouest, je ne vois plus rien, me trompe de chemin, délire.... Plus rien à faire, 15 minutes de sieste avec Sonia me feront le plus grand bien. Je repars du coup en meilleur état, d'autant plus qu'il nous faut remonter sur un Col, tout d'abord à 4 pattes à travers les bambous et la forêt, puis à découvert en plein vent (120km/h). Le vent nous chahute très fortement, nous déséquilibre. Adri et Benj tentent de trouver le passage d'un col dans cette nuit noire, mais rien n'y fait. Du coup, il reste 1h30 avant le levé du jour. Nous décidons de dormir à l'abri du vent en attendant le jour. Je me jette dans le duvet et le vivi sac (sac étanche). Nous sommes à 1800m d'altitude, fait pas chaud mais je tombe dans les bras de Morphée. Réveil efficace pour l'équipe, nos orienteurs se recalent, nous n'êtions en effet pas du tout au bon endroit.

2012-2178.JPG

Place à la descente pour retrouver nos chevaux d'acier et rouler à nouveau sur une distance d'environ 60km. Les fringales font leurs premières appartitions, la chaleur et le soleil viennent nous irradier, mais nous sommes toujours sur un bon rythme, dès qu'un de nous va moins bien, un des équipiers prend le relais , tracte, aide, motive. Nous sommes pris en photo au bord du lac depuis un hélicoptère. En descendant près de nous, le vent des pales de l'hélico nous fait quasiment tomber, notamment moi avec une envolée de poussière et de sables plein le visage. Mais pour une si belle photo, on ne va pas raler :

432033_10150698417037394_532597393_11745388_402972674_n.jpg

Nous arrivons au camp de base : rafale de hamburgers / pates. Nous avons maintenant à décider de notre stratégie : nous devons faire 3 sections, dont une section kayak obligatoirement de jour (entre 6 et 21h), une section vtt et une section vtt + Trail long. L'organisation nous fait part du fait qu'il faut entre 4 et 6 heures pour boucler la section kayak. Nous partons sur cette option, nous avons 6h30 de timing pour terminer la section.

Dès le 1er PC je me pose des questions au vu de ce qui nous reste à parcourir. Puis Adri nous informe qu'en fait, le PC le plus loin n'est pas celui qu'on voit, mais 4km plus loin! C'est cuit, on sait que nous ne bouclerons pas la section. J'ai un coup de stress, et de déception, mes équipiers aussi mais rapidement, on repart sur le fait d'aller le plus loin possible avant les 21h fatidiques. Il est interdit de naviguer après 21h, et la sécurité (Police) nous arrête à 21h, il nous reste encore 1h de course environ, mais "stop obligatoire". Nous sommes mouillés, la nuit vient de tomber, au bord d'un lac, le froid nous glace le sang; Benj se chopant un sacré coup de froid. Nous avons l'autorisation de faire un feu par la police, je leur dit qu'on est gelé, qu'on a pas de nourriture, ni d'affaires de rechanges sinon le vivi sac. La régle est simple, nous devons rester sur place sinon on est mis hors course! Ce sera chose faite. Heureusement, le doc de l'orga vient à notre rencontre avec couvertures, café sucré, et un plat de lentilles. Nous passons quand même une nuit d'enfer à claquer des dents, mais bon c'est comme ça. Je ne vous explique pas le matin, le moment ou il nous faut revêtir nos affaires mouillées pour terminer la section Kayak... La sécurité devait être présente à 6h, elle n'arrivera que vers 7h45, ce qui explique les fameuses 2 heures de bonus .... Nous terminons enfin cette section de bateau! Mes mains sont explosées...

2012-2199.JPG

On ne sait plus trop où en est dans le classement, mais de toute manière, nous allons continuer à notre rythme de course, concentrés sur la navigation, et arrivera ce qui arrivera! Notre rituel gastronomique est efficace : hamburgers / pâtes, il est temps de partir sur à nouveau un très gros morceau : la section vtt+trail+vtt. Mon genou droit est bien gonflé, un épanchement est entrain de se produire, et le genou me fait mal en vélo. Benj me traque dans les montées pour me soulager. Nous arrivons au départ du trail et retrouvons notre Gringo, un argentin qui parle français adorable, il nous motive, croit en nous, il est à fond!

Nous repartons motivés avec une première coupe à travers la forêt pour retrouver enfin un vrai chemin. Il fait très chaud, ça va donner!!! Je n'ai plus mal au genou en marchant, ouf, heureusement car il y en a pour un sacré moment (nous mettrons 19h).

2012-2190.JPG

Adri et Benj ont bien compris la philosophie de la navigation, n'hésitant pas à assurer, à perdre 10 minutes à chercher le bon passage. Nous sommes entrés dans la section trail en 7ème position. Les paysages sont toujours aussi beaux. Pour boire, c'est simple, on fait le plein dans les rivières, lacs, marécages... Hummmm!

2012-2192.JPG

Le parcours est très long, nous rattrapons des Brésiliens épuisés, montons des sommets, croisons des équipes, notamment Buff Espagne, descendons au bord du Lac.

2012-2201.JPG

On profite d'un CP pour se reposer 10 minutes, Adri ayant besoin d'un petit somme. A cet endroit nous croiserons également la fameuse équipe argentine disqualifiée pour tricheries excessives en tout genre. Nous marchons à nouveau de nuit, croisons des équipes qui font les parcours en sens inverse, c'est toujours une joie d'échanger avec un team, ça motive, on repart de plus belle sur cette portion longue de 15km à flanc du lac. Je me rechoppe un bon coup de barre, la dernière remontée m'est fatale, je n'avance plus, Sonia me traque, elle me met à l'horizontale.

2012-2188.JPG

Je suis à nouveau obligé de dormir 15 minutes, Benj aussi du coup ça tombe bien. Pause efficace, d'autant plus qu'on n'était pas arrivé, s'ensuit un traversée de marécages qui nous trempe à nouveau les pieds. On arrive enfin au CP et là surprise, nous sommes les 2èmes à être sortis du trail (derrière Seagate), cela veut dire que de nombreuses équipes papillonnent au milieu de la montagne. Alors que nous nous changeons pour monter sur les vélos, on voit arriver Buff, explosés, ils ont perdu 4h30 sur nous rien que sur cette section. Ca nous rebooste à fond, on part en vélo direction le camp de base assez vite. 

Arrivés au camp, on se prépare pour l'ultime assaut : la dernière section de vtt. La moyenne horaire de l'étape est d'environ 9h, Benj est remonté comme une pendule, les hamburgers sont engloutis, et c'est parti! le tracé alterne avec des portions routes, pistes, longues montées aux forts pourcentages, longues descentes, puis re-longues montées direction une station de ski. j'ai du mal à garder les yeux ouverts, je me mets des claques pour me reveiller, je suis à bout de force!

429895_10150698425502394_532597393_11745486_2048161709_n.jpg

On roule assez fort, je suis complet cuit, mais tente de tenir le rythme, soulagé par les coups de boutoirs du tracteur Benjamin. On arrive quasi au sommet où le tracé devient plus technique, pour retrouver une piste, puis 1000 mètres de dénivelé à descendre. On est en transe, à fond, on descend comme des balles, reste une quinzaine de km sur la route, Adri est devant, moi derrière collé à lui, puis Benj et Sonia. On roule à 35km/h, à fond, les jambes brûlent, plus d'énergie, le final se fait dans un autre monde, l'effet de groupe, l'excitation de la fin de course, tous sur les nerfs, on se sait jamais, ça peut se jouer à pas grand chose...

Puis c'est l'arrivé au camp...... On est explosé et on nous annonce tout d'abord 3ème! INCROYABLE! On a réussi le pari de monter sur le podium! Puis, l'organisation, complètement perturbée pas cette arrivée en trombe en 7h15 sur cette section d'anthologie, refait les calculs en tenant compte des fameuses 2 heures de bonus (du kayak) : BILAN : 2ème..... Waou, on tombe dans les bras, j'ai les larmes aux yeux de fatigue heureuse.... C'est fait! Non seulement il y a un podium à la clé mais en plus une 2ème place derrière les intouchables Seagate et juste devant l'équipe Argentine vainqueur de l'édition 2010.

2012-2213--2--copie-1.jpg

Une fin en apothéose, une course à rebondissements comme dans un bon film d'aventure. Nous sommes aux anges, fatigués mais comblés par cette magnifique course exotique de 100 heures (90km de kayak, 350km de vtt, 150km de trail). Un grand merci à Inès pour sa gentillesse, ses merveilleux hamburgers et ses traductions ainsi qu' à El Gringo notre supporter Argentin. Nous avons été accueillis comme des rois, avec une gentillesse exemplaire. Vive le Raid Tierra Viva!!!

Sonia Furtado, Adrien Lhermet, Benjamin Monier et Lolo (moi), une bien sympathique équipe : 2ème de l'étape de coupe du Monde de Raid Patagonie d'Argentine, wow!!!! On ne réalise pas encore, mais que c'est bon quand même de vivre des moments pareils!!!!

Grand MERCI pour vos messages et soutiens.... Place à une petite pause méritée comme on dit!

Commenter cet article

voyage en argentine 24/04/2012 14:45


Quel beau parcours, ça a surement été une sacrée aventure vue le paysage et les chemin à parcourir .

Emilien 21/03/2012 15:57


Super CR qui donne envie, on s'y croirait vraiment. Trop excellent. Bravo à tte l'équipe, qui promet pr septembre prochain !! ;-)


Sptvmt

alex bedel 29/02/2012 21:52


Bravo à toute la team


Encore une fois vous n'avez rien lâché et le résultat est au bout de l'aventure. Merci à vous de nous faire partager ces grands moments.


Lolo tu es mon idole


A+

Ludek 29/02/2012 13:28


Superb performance guys.


 

doune 29/02/2012 12:45


encore une fois vous m'impressionnez à sortir de telles performances... toujours plus fort le Lolo... 

Sandrine 29/02/2012 11:59


Bravo à tous


Bravo à la loutre


ça donne envie

marie 28/02/2012 22:37


vous etes trop fort, ce commentaire donne effectivemt les larmes aux yeux, on a l'impression d'y etre.


une belle equipe vous avez fait


maintenant, bonne recup


marie

florent 28/02/2012 21:21


Un grand bravo à vous 4 pour cette magnifique 2éme place. J'étais accroché jour et parfois tard dans la nuit sur le site du raid pour suivre vos péripéties , et je n'ai appris la bonne nouvelle
qu' après votre arrivée par Fab, faute de connexion...J'en revenai pas, c'est vraiment énorme, surtout quand on lit ton CR, ça donne envie!


Bravo encore et à très bientôt autour d'un verre pour avoir encore plus de détails de votre aventure!


 

Grèg ( yogi tea ) 28/02/2012 21:03


Un grand bravo à toute l'équipe qui semble super homogène et efficace . Ca fait plaisir de voir des têtes connues sur un podium d'une ARWS. Vous avez été exemplaires . Lolo ton compte rendu donne
vraiment envie .

lhermet therese 28/02/2012 16:29


encore bravo! et merci pour ce compte rendu avant d'avoir les commentaires en direct par Adrien; vous avez fait une belle équipe

Articles récents

Hébergé par Overblog