Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #Trails

4h30 du matin, réveil très matinal au Tekoma hôtel, en compagnie de Xavier, pour un petit dej éclair grâce à la gentillesse du personnel de l'hôtel qui nous a déposé du café et des petites douceurs en prévision de notre course. On rejoint Eric Lacroix et Raymond Fontaine pour aller en direction d'un autre hôtel où sera donné le départ.

2012-11-02 06.08.10

Nous retrouvons de très nombreux coureurs et têtes connues autour de la piscine à 5h30 du matin. Il fait grand jour, et déjà très doux au niveau température. Je revois la tête d'un "ancien", client de l'hôtel, qui sort avec son peignoir pensant piquer une tête tranquillou. Le voilà tout perturbé à se retrouver au beau milieu de 300 yeux de traileurs qui le mattent autour de la piscine. Il ne comprend pas, il doute, mais se lance quand même. S'il pensait être pépère, c'est raté en effet. 

2012-11-02 11.37.43

Place à l'échauffement avec Xavier. On croise les avions de chasse, Raymond, Vitry et Lauret, jenifer Smith. Puis nous nous rendons au départ. Je suis surpris comme beaucoup par les chaussures de certains rodriguais : baskets plates, chaussures de villes défoncées, voire même chaussettes!! Incroyable, ça remet la tête dans le bon sens,nous avec nos paires à 150€... Ils ont le sourire, ils vont participer à la fête tant attendue, l'unique Trail de l'année. Imaginez-vous en France, un seul trail proposé par an, l'entraînement de toute une année... C'est ce que pense Rose, le traileur rodriguais qui s'est préparé comme un dingue pour ce trail, son trail, chez lui à la maison.

2012-11-04 07.07.19

Le départ est donné sous une bonne ambiance. Je pars avec un porte bidon et seulement 650 ml de boisson. Pourtant Eric avait prévenu, 10km sous la chaleur avant le 1er ravito!!! les meilleurs diront qu'ils ne sont pas partis vite, moi je dis qu'ils n'ont pas traîné. On passe devant le Tekoma où tout le personnel de blanc vêtu nous encourage, ENORME!! Je les adore! puis on enchaine avec une longue montée, je suis à la fois pas mal et pas bien? Etrange sensation, je me sens transpirer, et sur ventiler assez rapidement. J'ai comme image "Jo Dalton" qui traîne son boulet!!! et le boulet, c'est cette lourde chaleur qui m'envahit de + en +.

2012-11-04 08.35.00

même les réunionais ont chaud

Je me fais doubler par la 1ère fille, une petite gazelle qui ne porte rien sur elle (en boisson bien-sûr), pas d'eau, alors que moi je sirote ma gourdasse sans limites. Vers le 8ème km, je sens des frissons, alors qu'il fait 28°, pas bon ça! J'ai compris, je suis entrain de faire un coup de chaud, la cocotte minute est entrain de bien monter en T°. Seule issue : ralentir le rythme, se mouiller régulièrement la tête et boire. C'est donc ce que je fais, dès que je trouve de l'eau naturelle, trésor rare sur cette île en pleine sécheresse (4 mois sans pluie). Alors se mouiller c'est facile à dire mais pas facile à faire!

2012-11-04 16.15.22

Vers le 15ème km, je me sens mieux et peux tourner les jambes, les sensations reviennent petit à petit comme si le moteur s'était habitué aux conditions. Les paysages sont fantastiques, les vues imprenables sur le lagon, les encouragements des enfants, les chants, sourires, me donnent le peps et la babane, ils sont top ces Rodriguais. A un ravito je me tape une douceur à base de Coco (un gateau), je pars avec, et Wow, que c'est bon, limite j'avais envie de faire demi-tour pour m'en choper un autre. Je garde ma technique "rafraichissement de la tête par arrosage régulier", ça marche bien, et je reviens régulièrement sur 3/4 coureurs. C'est bon ça!!! je grimpe une sorte de prés, 3 jeunes femmes m'encouragent et me demandent si je suis français!!! Je ne sais pas quelle tête j'avais, mais apparemment la tête d'un frenchy. Puis une des femmes me demande ma main (pas pour m'épouser) pour courir avec moi, comme si elle m'aidait... J'adore! On part tous les 2 main dans la main sur une cinquantaine de mètres, trop bien!

2012-11-04 13.11.35

J'arrive à Rivière Coco (c'est pas une rivière, ni une forêt de Coco!! mais un village), je pense être au 24ème km, alors que non!!! Je suis au 28ème, génial, j'suis trop content. On m'annonce une grimpette longue et difficile, pfff.... En fait elle me paraît être moins longue que prévue, quand je pense que Raymond a couru dans cette ascension!!! On est pas du même monde, bon ok, il pèse 49 kilos et moi 71... C'est pas juste!!! La prochaien fois Raymond, tu cours avec un sac de 20 kilos, on verra si tu cours dans cette montée ;-).

2012-11-02 11.21.17

Reste plus que 5km, suis moins au top!!! Je me reprends une 2ème cuisson de tête. Un peu séché le lolo, heureusement, la fin est proche (pas la mienne, celle du parcours), j'arrive près de l'aéroport et bifurque en direction de la réserve de tortues François Leguat! This is the end, la ligne est franchie, le trail du Perroquet se termine au beau milieu des Tortues dans une superbe ambiance. Ca me va bien, car j'ai eu le sentiment sur quelques portions de me traîner un peu comme une tortue! Du coup, je gratouille le cou d'une sympathique bête à 4 pates à carapace, visite la réserve en compagnie de la guide Frédérique Jullian, 4ème fille de la course. 

2012-11-04 13.15.59

L'EDEN DU TRAIL, oui, la naissance, et pour moi une "renaissance" et la joie de redécouvrir cette discipline que j'aime tant! C'est celle-là que j'apprécie le plus, cette ambiance authentique, des gens simples et heureux de faire découvrir et aimer leur île. L'EDEN du trail, je confirme! Je croise Rose, déçu, car un peu blessé, il n'a pas pu courir à sa juste valeur, chez lui, avec les 1ers jusqu'au bout. Il faudra qu'il attende 1 an pour revenir cottoyer les meilleurs. A moins qu'un 2ème trail voit le jour, ce qui serait vraiment une bonne idée. 

2012-11-04 17.36.36

On est accueilli avec enthousiasme à l'hôtel Tekoma qui venait tout juste d'être inaugurer par le 1er ministre Mauricien. Champagne!!! Une coupette (ou 2 peut-être) pour festoyer et honorer Raymond Fontaine, le bip bip réunionais qui grimpe partout... Oui définitivement, je resterai l'éternel coyotte, qui ne rattrapera jamais le bip bip, mais qui essaiera encore et encore......

dream team

De belles rencontres : Cette dream Team d'étudiants Réunionais que Daf et Eric (au centre), monsieur Eric Lacroix avaient emmener participer à l'aventure rodriguaise. Des jeunes en OR, Un Eric au TOP, le "créateur de projets", un artiste en quelque sorte qui s'investit pleinement dans la naissance de trails sur ces îles à fort potentiel de parcours et forts potentiels de coureurs.

2012-11-04 12.32.47

Grand merci à vous tous, aux rencontres, à Aurèle, Arnaud, et bien d'autres, ce trail m'a sincèrement plus, et très touché! J'AIME RODRIGUES, et J'AIME LES RODRIGUAIS (ES)... Un expérience unique et authentique à 600km de Maurice, 10 000km de la Savoie, c'est peut-être là qu'est l'avenir du Trail.... Un retour aux sources et aux valeurs simples de l'effort partagé!

2012-11-04 13.34.59

Commenter cet article

Yvan Arnaud 09/11/2012 11:54


Salut, j'étais aussi sur le Trail de Rodrigues.Je suis moi aussi tombé amoureux de ce petit bout de terre et de ses habitants.


J'ai plusieurs photos de toi pendant la course et je me ferai un plaisir de te les faire passer.


Yvan

Articles récents

Hébergé par Overblog