Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #test matériel

images3 moments distincts de la journées, 3 effets différents :
Si le sportif consomme une pâtisserie à 11h (sans avoir fait d'effort physique depuis 24h), les glucides ingérés vont rapidement élever sa glycémie. Cette élévation induit une sécrétion massive d'insuline, permettant la mise en réserve des glucides sous forme de graisse. Bilans : il prend du poids et fatigue son pancréas.

La même patisserie consommée à la fin d'un copieux repas n'aura pas du tout le même impact sur la glycémie, car les sucres rapides seront dilués avec les autres aliments. Il y a donc moins de remords à avoir si vous craquez à ce moment-là.
Enfin, s'il mange la petite douceur en rentrant de 2 heures d'entraînement intensif, ses réserves énergétiques épuisées, le contexte est tel que les glucides ingérés vont entièrement servir à reconstitution des réserves de glycogène, ce qui permettra d'optimiser sa récupération.
Article vu dans Jogging International du mois de février

Commenter cet article

romain 06/02/2010 18:49


Me voilà rassuré ! 
 


Véro 06/02/2010 12:11


Ah... Moi qui mange des gâteaux dès le p'tit déj', j'ai tout faux !... J'en étais sûre !!!... ;-)


Articles récents

Hébergé par Overblog