Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #entraînements
Pas évident pour les raiders non initiés aux canassons de choisir dans un troupeau les bons étalons??....

Alors comment faire? C'est en échangeant hier midi avec une cavalière propriétaire de chevaux que l'idée d'un article sur ce thême m'est venu.

1/ Lors du choix des chevaux, prendre un sac en plastique voyant ou un truc flachi afin de voir leurs réactions à la vue de ce truc bizarre. Si il fait 2 mètres de recul, il vaut mieux éviter de prendre celui-là. Si par contre, la réaction n'est pas explosive, ça peut être le bon cheval.

2/ Repérer éventuellement les dominants. c'est facile, si il y en a un court et que les autres le suivent, c'est un des dominants du troupeau. Il est important de connaître le dominant car les autres ne passeront pas devant lui lors de la section puisqu'ils sont dominés. Si vous avez 2 dominants dans le groupe, en mettre 1 devant et 1 en sert file.

3/ Le cheval va rapidement vous tester, du genre, est ce qu'il va me laisser manger, papilloner,... Surtout lui montrer de suite que vous l'avez bien en main et que c'est vous le meneur.

4/ Le cheval est inquiet par nature, instinct Grégaire, instinct de fuite qui lui a permis de survivre depuis des lustres dans notre monde. De ce fait, si il refuse d'avancer, ce n'est pas que pour vous embêter mais parce qu'il a vu ou perçu quelque choses de stressant pour lui. Inutile de se déchaîner sur lui à coups de triques. Rassurez le, faites passer un autre cheval devant, et si rien y fait, faites comme Sandrine, passez devant et guidez le.

5/ Dangers :
Les pieds : Faites attention à vos pieds en marchant à côté du cheval, il peut vous les fracasser sans le faire exprès. Il faut savoir qu'il peut mettre des coups de pattes violents simplement pour faire partir des mouches, taons, ou autres bestiolles. Le réflexe à avoir c'est de lever le pied côté cheval dès qu'il frémit ou lève brutalement une patte.
Ne pas passer derrière : Ca reste vrai pour tous les chevaux et notamment les juments qui sont souvent vicieuses.
Si vous devez passer derrière, tapoter lui les fesses pour lui faire comprendre que c'est vous, le rassurer..

6/ La fatigue : Un cheval tout comme nous fatigue. Autant il ne faut pas le faire manger toutes les 5 minutes, autant il faut le laisser boire. Si il commence à couiner, à avancer moins vite, descendez du cheval quelques temps pour le soulager.

7/ Astuces en cas de panique :
Si le cheval part au triple galop, se mettre sur l'arrière, et tenter de lui faire faire 1 cercle complet si il a de la place en le guidant que d'un côté, ça peut le calmer.
Mettre au minimum un cuissard de vélo pour les fesses, car ça va faire mal.
Attention aux adducteurs car le manque d'habitude peut faire mal à cet endroit.
Avoir toujours de la corde ou ficelle en cas de rêne cassée.

Voilà quelques trucs, issus d'une discussion avec une pro canasson, maintenant comme toute activité, il se peut que les avis divergent, mais au moins, c'est une première piste

Commenter cet article

lolo 20/08/2009 08:19

Merci Erwin pour ces précieux renseignements. Par contre sur les raids, il faut choisir un cheval dès qu'on arrive sur la section cheval au milieu d'un troupeau, du coup, pas possible de s'entraîner et de former un couple avec la monture de course. par contre je te rejoins sur le fait qu'il faut monter un minimum avant....Merci pour ce commentairetchao

Erwin 20/08/2009 08:13

Bonjour. Je suis coureur et ex-cavalier.Pour votre équipement, ok privilégiez qqch de long mais attention à la matière. Si le pantalon est trop fin, vous risquez les ampoules sur les cuisses et genoux. Il existe des sortes de long pantalon en cuir (ou dain) que l'on peut mettre au dessus de n'importe quel vêtement (même au dessus d'un short si vous voulez). Cela s'appelle des chaps. Ce sont des espèces de guêtres qui remontent jusqu'à la ceinture.Pour le choix de la monture, demandez au proprio si le cheval n'a pas peur de l'eau car ce serait domage de devoir stoper juste à un petit ruisseau.Si vous voulez un peu ménager votre cheval, quand vous trottez ou galoppez, mettez vous debout sur les étriers afin que vos jambes fassent amortisseurs et que votre monture ne prennent pas à toutes les foulées votre popotins sur son dos.Vous n'aimez pas que les mouches et taons vous embètent, ben votre cheval non plus. Il existe, comme pour nous, des crèmes ou spray répulsif contre ces bestioles. Ca vient bien à point dans certains cas.Si il fait très chaud, vous pouvez également prendre une serviète mouillée et la tordre juste derière les oreilles de votre cheval afin de le rafraichir. ATTENTION, pas d'eau dans les oreilles.Si votre cheval commence à boitiller, à ne plus vouloir avancer, regarder en dessous de chaque sabot s'il n'y a pas une pierre coincée. Apprenez comment faire avant de partir et partez avec le petit outils (le cure-pied). C'est fort imortant. Il parait que qqn a abîmé la chaussure de l'année en 5 heures de course, imaginez vous si c'était votre pied à la place de la semelle ;-)Pour plus de facilité, essayez de vous entrainer qqs fois avec le cheval, histoire de voir si votre couple tient la route. On essaye bien tout le nouveau matos avant de partir sur une course...Bien à vousErwin

lolo 20/08/2009 07:49

Et oui Den's, désolé mais le hasard m'a fait rencontrer cette personne avant hier....Au moins la prochaine fois, c'est gagné

den's 19/08/2009 17:53

Que de bons conseils !!! Dommage qu'on ne les ai pas eu avant, çà aurait évité de se trainer des chevaux feignants et à Sandrine de se fracasser le pied...Pour ce qui est du cuissard, il vaut mieux un collant long, sous peine d'avoir des échauffements au niveau des genoux ou mollets, surtout lorsqu'ils sont aussi gros que les tiens!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog