Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures swimrun ultra trail Norseman ötillö marathon des sables Outdoor sport outdoor triathon

Publié le par lolo
Publié dans : #Raids
Après 2 heures d'attente sous le soleil, le départ est donné en plein désert. 28km de dunes et sables à parcourir en direction du premier changement de section.
Il fait très chaud, et plusieurs équipes vont souffrir de déshydratation et de coups de chaleurs. Yo a rapidement des soucis avec ses chaussures remplies de sable. Il doit les enlever dans les dunes et les remettre sur du sable tassé. Départ difficile, on manque d'air et on est surpris par la vitesse des premières équipes. Denis commence à être bien déshydraté, on a plus d'eau, il faut tenir encore une bonne heure.
La nuit tombe et nous arrivons enfin au CP pour récupérer nos canoés t enfin boire.
Nous partons dans la nuit pour une sacré partie de Canoé kayak.... Des heures et des heures. On se fait déposer par de nombreuses équipes et après plusieurs heures de rame, on s'arrête pour dormir 2 heure à un CP, au milieu des dindons.
Nous reprenons notre route sur cette interminable Rio. Nous devons traverser un channel vent contre et marée contre, interminable, on double une équipe qui fait carrément du sur place.
Nous arrivons enfin à un autre CP après plus de16h de pagayage. On reprend 2 heures de poses (On a droit à 8h sur le raid à des endroits obligatoires ou imposés).
Nous enchainons sur un trail de 13km de nuit qui s'avèrera très difficile en terme d'orientation. Puis nous remontons sur nos embarcations pour encore 8km de rame. Nous retrouvons enfin notre assistance que nous avons quitté plus de 24h.
Yo commence à avoir des douleurs sous la voute plantaire, il se fait soigner son pied plein de crevasses et on enchaine pour 106km de vtt dans la fameuse bouilloire (45°). On pousse beaucoup les vtt sur le sables puis la piste redevient roulante pour enquiller les km... Mais les deux dernières heures en plein soleil vont être dantesques. Je prend un coup de chaud et j'ai du mal à avancer. Yo va chez l'habitant pour récupérer de l'eau et me la mettre sur la tête. On est à sec du coup on utilise nos micropures, fait chaud sous le casque, c'est le chaudron...

Je crève à 500m de l'arrivée, ouf! Nous retrouvons notre assistance, qui commence également à être épuisée par les voyages en 4x4, les chargements et déchargements, et le manque de sommeil...
La prochaine section sera le Trail et cordes, qui s'annonce une nouvelle fois difficile et compliquée, rappel de 70m, remontée de corde de 50m, et du crapahut vertigineux dans un canyon...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog