Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures swimrun ultra trail Norseman ötillö marathon des sables Outdoor sport outdoor triathon

Publié le par lolo
Publié dans : #Trails


Que de stars sur cette édition de l'UTMB! Du haut niveau, très très haut niveau et du coup un rythme de course d'enfer.
Pour ma part,  ce sera un 3ème échec :
Arrêt à Courmayeur en 2004, à la Fouly en 2007, j'étais loin de me douter que ma course s'arrêterai aux Chapieux cette année.

J'ai effectué une très bonne préparation, sereinement, sans pressions, mais je pense avoir tout simplement raté ma course.

Car une nouvelle fois, des vomissements m'ont complétement vidé. Je n'ai rien assimilé et tout ce que j'ai bu et mangé a été rendu.
Je suis parti avec Karine Herry, tout allait bien jusqu'à St Gervais. Mais après les premières mauvaises sensations sont venues, je commençais à être mal aux Contamines, crampé (alors que je n'en ai jamais), puis la montée à la Balme et au Col du Bonhomme a été un vrai Calvaire. Je vomis en haut du Col et descend celui-ci à pieds. Aux Chapieux, je suis complet crâmé. Je décide d'arrêter, j'ai bien fais. Après une heure de voiture, je vomis à nouveau... Je suis cuit complet.

Quelles sont mes erreurs? Des erreurs de débutant je pense. Car ces troubles digestifs, je ne les ai pas sur des entraînements de 11h30, en marchant cool avec des potes : au contraire, j'ai faim, j'ai soif, alors que là, c'est la misère.

la première erreur, c'est d'avoir voulu, la veille mettre des temps de passage sur un profil... Certainement 1ère pression, de volonté de vouloir bien faire et du coup de partir vite.
La deuxième, me mettre en 1ère ligne 1h30 avant le départ. Je voulais le faire pour éviter d'être coincé et de doubler. Mais en papotant avec mon idole, elle pense que du coup je pars dans un wagon super rapide, et elle a raison. J'aurai du me caler dans une groupe vers les 300, 400 et surtout, partir dans la même ambiance et le même rythme que mes sortie longues plaisirs.

Je crois que mes soucis de "vomissements" viennent de cette pression de vouloir bien faire, alors qu'il faudrait tout simplement que je prenne cette course comme un entraînement long, sans pression, sans timing, à la sensation, .... Facile à dire!!! Mais si je veux m'aligner à nouveau au départ d'un ultra de ce type, il va vraiment falloir que je parte dans cet esprit.
Il s'agit d'une course par abandons, il faut tenir un maximum de temps en étant le mieux possible. Quand je me remémorre le départ de course, il était évident que je partais trop vite, alors à moi de jouer maintenant pour que ça ne se reproduise plus, car j'ai toutes les pièces en mains. Reste à être humble avec mon niveau et avec les ultra-Trails.

Bravo à mon "idole" qui a encore frappé un grand coup. 91ème au scratch, 4ème féminine, 3ème de sa catégorie. Tu m'a repris alors que j'étais entrain de sombrer complet dans la montée du Bonhomme. Super course, incroyable fille...


Bravo à tous mes potes qui ont terminé, Un super exploit de Cathy Dubois, 3ème fille et 52ème au scratch..

Et sincèrement chapeau bas aux finishers, car boucler la boucle, ça doit être sacrément émouvant, à tout niveau.
Désolé pour tous ceux qui m'ont aidé, encouragé, ce n'est que partie remise car un jour promis, je le terminerai ce Tour.

Commenter cet article

gallone richard 04/09/2008 22:00

Ben y a plus qu'a recommencer... pour le plaisir de finir en premier lieu et d'une perf si elle veut bien venir. Je ne doute pas de toi c'est sûr tu finiras par la boucler cette boucle.Amicalementveloman

Pascaloup 03/09/2008 19:29

... on est adorables, soit... mais uniquement avec ceux qui le valent bien ! ! ! 

John COCHET 03/09/2008 16:45

Salut Laurent,
En effet, ne te mets pas la pression comme tu le fais ! Fais toi plaisir et le résultat viendra de lui même! Tu ne pars pas pour un marathon et le temps fait son oeuvre; tu as le niveau de faire un très bon résultat si tu parts tranquille sans te fixer de résultat à l'avance.La grande majorité des gens qui finissent bien (sauf le premier peut-être) part en remontant progressivement le classement.A bientôt,John

lolo 03/09/2008 15:00

Super sympa tous ces messages et ceux envoyés sur maboite mail, don't worry, j'en serai l'année prochaine, .... , Encore merci, vous êtes adorables

martine 03/09/2008 11:49

Comme toi, j'ai du stopper cette aventure avec beaucoup de regret, voila ci-dessous mes premières impressions :"Après des premiers kilomètres un peu en dedans à cause du stress, tout se passe bien jusqu'au col de la seigne. Mais à la descente, je commence à ressentir une douleur sur le dessus du pied. Je déserre trois fois mes lacets en pensant résoudre le problème, mais rien n'y fait. La douleur devient de plus en plus insoutenable, je ne pense plus qu'à cela. De plus, je ne peux plus plier le pied et me résigne à marcher pour rejoindre Courmayeur.
 
J'ai les larmes aux yeux, je me dis que peut-être cela va passer. Je n'arrive pas à me dire que je vais peut être devoir abandonner, je pense à cette course depuis des mois. J'ai du faire d'énormes sacrifices pour en arriver là. Je voulais vraiment vivre cette course en prenant du plaisir et là je n'en ai plus.
 
Mais je connais ce qu'il me reste à parcourir, je calcule dans ma tête pour savoir si en marchant jusqu'au bout, je pourrais quand même arriver dans les temps pour franchir cette ligne d'arrivée que j'ai si souvent rêvée de franchir. Les encouragements du public me vont droit au coeur mais ne suffisent plus. De plus, ma famille (y compris mes neveux) s'est déplacée pour la première fois de Lyon pour venir me voir à Courmayeur. Et Chris, qui doit m'attendre depuis des heures sans dormir. J'imagine leur déception ! 
 
Je les aperçois et m'effondre dans leurs bras, en pleurs. Le docteur me conseille très fortement d'arrêter immédiatement craignant une fracture ! Il est temps pour moi de rendre mon dossard et ainsi d'abandonner sur un trail pour la première fois de ma vie."Il faut que le trail reste un plaisir car c'est pour cela que l'on trotte. Je sais que tu va rebondir et j'espère rapidement te retrouver sur les chemins.A bientôt

Alexandre Alves 02/09/2008 18:41

Salut laurent !!!désolé pour toi...je connais ce moment trop bien et vraiment je te souhaite de vite rebondir !!!J'ai résussi à finir en 42 h 15, en passant par tous les moments...je n'ai pas ton niveau, mais je peux te dire qu'en 2007 j'ai abandonné pour les raisons que tu décris là : pression, départ sûrement trop rapide, feuille de route...vomissements répétitifs...!!!Je l'ai pris commme une sortie plaisir, au feeling...résultat j'ai fini les 60 derniers Km en trombe, faris commeun gardon en me faisant très plaisir !!J'ai fini mon CR aujourd'hui, je te l'envoie par mail dés que possible !!Allé courage...ce n'est que prtie remise !!!A+  ALEX

Pascaloup 02/09/2008 09:46

... C'est pas grave, Véro : on avait prévu nos fraises. On savait qu'on n'avait pas beaucoup de chance de te croiser sur notre parcours un peu élargi... Ou alors, il aurait fallu que tu sois déjà en place au col du Bonhomme mercredi soir ! 

cat 01/09/2008 23:19

Tu méritais... tant de volonté, de prépa, de sérieux... allez d'autres éditions arrivent. Continues à te faire plaisir, tes nombreuses aventures ou défis réalisés sont déjà énormes et la route est encore longue... Au plaisir de partager entraînements, courses... Biz

Véro 01/09/2008 21:05

... Et zut, j'ai raté Pascaloup ! Pourtant j'avais les fraises...

Pascaloup 01/09/2008 18:26

Nous, on s'en fout du résultat, car on sait que tu vaux largement mieux que ça et tu l'as déjà prouvé de nombreuses fois. L'UTMB, c'est la grande fête, mais il y a aussi plein d'autres très belles courses que tu peux être très fier d'avoir terminées brillamment. De toute façon, on a déjà oublié tes difficultés de ce we. Mais on n'oublie pas ton Marathon des Sables et plein d'autres très belles perfs dont tu peux être vraiment fier...La Petite Trotte à Léon était d'enfer, dans tous les sens du terme ! Des paysages somptueux, une ambiance extra, des montées sans fin et des descentes destructrices, des nuits blanches dans la montagnes, du soleil mordant et du froid glacial, et pour notre équipe de Barjots, une arrivée à deux (après l'arrêt de Fred pour une monstrueuse tendinite à 20 KM de l'arrivée) samedi soir au milieu d'une foule en délire ! C'est plus sympa que mon arrivée à 3 heures du matin dans des rues vides et sinistres l'année dernière ! ! ! 

Jorge Alves 01/09/2008 13:56

Salut, LaurentNous ne connaissons pas (ou, plutôt, tu ne me connais pas car moi je te suis depuis longtemps), je suis le père d'Alexandre qui fait partie de la liste de bloggers.Tout comme toi, Alex a échoué trois fois à ce p... d'UTMB (c'est même ainsi que vous avez "fait connaissance"), mais cette fois la fée protectrice des barjots que vous êtes l'a accompagné jusqu'au bout et, par la même, m'a contraint a verser cette petite larme de bonheur fatidique. Tout ça, il te le dira mieux que moi.Si je te dis tout ça, c'est parce qu'une des premières choses qu'il m'a demandées à l'arrivée ça a été de m'enquérir de ta course et d'exprimer sa déception à cause de ton arrêt (tu ne m'entendras JAMAIS parler d'abandon pour des gars comme vous !).Parce que je suis un père et que je l'ai vécu, j'ai confiance en ta gniaque, en ta volonté, en ton courage. Sèche tes larmes, l'ami, j'apprécie ta lucidité et tu ne peux qu'y arriver.

Véro 01/09/2008 03:16

Lolo, tu as peut-être "raté" ta course, mais pas l'analyse. Tu sais que les échecs font grandir et tu as semble-t-il trouvé la faille, en même tps que les clés de la réussite pour l'édition 2009 ! Autant de recul pris aussi rapidement après une désillusion montre que tu as tout (et plus) pour réussir. Chapeau ! Je rajoute mon témoignage de soutien indéfectible à tous ceux que tu as déjà reçus, et suis certaine moi aussi que tu réussiras à boucler cet UTMB de belle manière. Tous les grands champions essuient des revers, et ce n'est que partie remise comme tu dis. De toute façon il faut que tu connaisses l'accueil du point de ravito à Arnuva ; la soupe est excellente, quant au jambon et au fromage italiens je ne t'en parle même pas !... ;-)Take care,Véro

Warren 31/08/2008 20:32

J'ai tout vu en direct...et j'ai rien compris...maintenant oui...Tu es un grand champion et il faut bien que certaine course se merite....celle ci tu la mérite et je siais que tu l'auras si tu l'aborde comme tu aborde ton MDS cool tranquille sûr de ton niveau...Tu restes un grand champion...bon courage et à bientôt l'artiste...Quand au doc quel vérue il est increvable, lui aussi c'est un sacré bonhomme...MAlgré le froid vous avez donné envie de le faire alors maintenant course à l'inscription 2009...@+

laeti 31/08/2008 20:21

Salut Lolo, J'ai beaucoup pensé à toi, à Denis et à Sandrine ce week end et je vous ai suivi sur le site. Je suis sûre que ce n'est que partie remise et que tu ne sortiras que grandi de cet abandon. Bon courage pour ces moments difficiles.PS: Nous étions ce week end sur le raid Bombis et il y avait un Laurent Valette au départ !

Eric74 31/08/2008 19:51

ce n'est que partie remise ..... on apprend toujours plus des "défaites" que des victoires .... et ton analyse est juste ..... mais sois pas trop anéanti .... tu as le potentiel pour largement faire la boucle ...

alexis 31/08/2008 19:07

salut LaurentQue dire dans ces moments, je suis resté comme un "con" quand je t'ai vu au chappieux........Comme tu le dis dans ton autoanalyse ce n'est pas une question de potentiel mais plutôt d'apréhension du contexte et de gestion savoir faire abstraction de tout ce qui se passe autour de toi.Reose toi bien, pour nous faire vivre de nouvelles belles aventures.Alex

lolo 31/08/2008 17:13

Sacré Jean Paul, merci pour ton message, Ce week end, j'ai vu passer de vrais champions, des vrais, notamment Dawa, quelle hystérie dans Chamonix quand Dawa est arrivé... On aurait dait qu'il avait gagné.Moi, je ne suis qu'un passionné de sport et surtout de sport outdoor, ...Merci Pat, vivement cette vidéo....A très bientôt

Pat 31/08/2008 15:49

Evidemment que ce n'est que partie remise !Tu l'auras cet UTMB, il semble tellement être fait pour toi, tu est de la même trempe que tous ces finishers !Et j'ose à peine imaginer le jour où je verrais ta vidéo live de ton arrivée...

jean-paul 31/08/2008 13:48

Salut mon AmiDans ton récit , c'est tout moi , une grosse prépa , tu me connais je me mets également la pression résultat je passe a travers comme au MDS .Tu restes pour moi un GRAND pro ,tu finiras bien un jour , peut-etres l'année prochaine avec moi .Tu vas vite reprendre le dessus car tu es un GRAND CHAMPION je t'admir toujour autant A+ J-paul

Articles récents

Hébergé par Overblog