Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo
Publié dans : #entraînements

7 heures du matin, je récupère mon compagnon de route, à nouveau Sam, pour une petite vadrouille inédite pour moi, avec un départ d'Allevard-les-Bains à seulement 15 minutes de la maison. La sortie sera longue, une dizaine d'heures afin de tester le matos, la nourriture et les boissons Nutratlétic typés "Réunion". 

7h30, le départ est donné devant l'église d'Allevard et ça monte fort d'entrée de jeu à Montrouvard. On passe par les anciennes cités Vaugraines (rien à voir) et montons sur les Crêtes en enchaînant, le Grand Cret, le Crêt du Poulet, Crêt Luisard et les Grands Rochers avec en fond de plan les sept Laux.

aout-2011-1848.JPGSuperbe, nous sommes à 1900m et naviguons sur le GRP Tour du pays d'Allevard très bien tracé, en balcon sur les hauts sommets de Belledonne. Quel spot!

aout-2011-1852.JPG"C'est en face qu'on va" me dit Sam! Pas de problème, on est ravi, le levé de soleil donne des couleurs dorées au paysage. Nous entâmons la descente au point "Cul de Pêt", ça ne s'invente pas mais moi, ça me fait rire. On papillonne un peu sur un chemin qui disparaît (et oui, on a quitté le GRP), et c'est après 4h30 de rando-trail que nous arrivons au Grand Thiervoz, en fond de vallée, mais pas n'importe quelle vallée : Celle de la Raclette au feu de bois puisque nous sommes entre la Ferrière et l'Auberge Némoz.

On se tape 800m de D+ pour atteindre le 2ème Chalet de la Petite Valloire (ça grimpe fort), on n'a plus d'eau et Sam espère en trouver au refuge. Sauf qu'il se peut qu'on ne trouve rien, alors comme j'avais piqué une petite bouteille de Montana Coca aux arsouilles, je la conserve précieusement car ça se confirme : plus d'eau au refuge. Le visage de mon Sam se défait à la vue de cette fontaine sèche. Je sors alors la potion magique, l'élixir qui fait fondre le Sam.

aout-2011-1854.JPGComme Astérix et sa potion magique, le peu de substance ingurgitée redonne la banane, et des jambes pour pour rejoindre le refuge de tigneux où nous trouvons l'eau. Un superbe sentier balcon nous emmène au Lac du Léat. On aurait pu l'appeler le lac Vert celui-là, car il ressemble à un lac et il est vert, pas comme la pauvre flaque du Rognier (hein manu?). 

aout-2011-1857.JPGLe temps se couvre, ça sent une rincée avant la fin de la vadrouille. une belle et grande descente nous fait passer devant le Chalet du Bout et Gleyzin (Le Bourgeat Noir). On y découvre enfin la faune locale : 

aout-2011-1860.JPGEt oui, un magnifique Bouc! Il est posé au bord du chemin, affalé, entrain de récupérer le la soirée mousse orgiaque de la veille, et lorsque j'arrive, voilà mon bouc qui se redresse, qui fait son coq, qui limite tente de me séduire (genre pour une fois que je vois autre chose que des chèvres!!!).... Bref, la dernière ascension nous amène au Chalet de l'Aulp Bernard et au Praillet sous une pluie tropicale.

P1140236--2-.jpg

La brume nous refroidit et nous décidons de rentrer direction Pinsot par un sentier des plus directs, droit dans le pentu et très accidenté question de finir le travail au niveau des quadris et par le sentier des Douaniers. Partis à 7h30, nous arrivons à l'Eglise à 18h00 soit 10h30 de vadrouille sans s'arrêter excepté pour l'eau et regarder la carte, avec un bilan sympathique : 56,5km et 3350m de D+.

Ca c'est fait!! et bien fait! Merci pour la compagnie de haute volée mon Sam.... Bonne récupe!

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog