Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures swimrun ultra trail Norseman ötillö marathon des sables Outdoor sport outdoor triathon

Publié le par lolo

Il fait partie des mythes, de ces épreuves qui marquent les esprits, les corps et les âmes à tout jamais. Le Rockman et un swimrun nature, rustique qui se mérite. Pour le vaincre, il faut aller le chercher car il est loin d'être donné. D'ailleurs sur le chasuble de course, il est gravé ces mots : "Détermination, Force, Force mentale"; tout un programme, l'organisateur Thor Hesselberg le considérant comme étant un des plus difficiles de la planète Swimrun.


Mais commençons par un retour arrière avec une immersion au sein de notre team Respirez Sports représenté par  Mélissa et Laurent : Rockman 2019, Stavanger, Norvège.


Le jeudi d’avant course, nous sommes arrivés en famille à Stavanger, ville portuaire située dans le sud-ouest de la Norvège. Après avoir récupéré notre logement annexe d’une jolie à Rennesoy, il est temps de prendre contact avec Thor, Grand organisateur de cette course norvégienne au prénom de super Héros qui organise en ce début de soirée un petit entraînement swimrun.  Il s’agit là d’une bonne occasion de se dégourdir les jambes et de se régaler des mégas fraises offertes pour l’occasion. C’est aussi l’occasion d’approcher en douceur le Mythe Rockman.


Le vendredi, changement de programme, terminé la douceur car en se promenant le long du port,  Celui-ci est envahi de méduses couleur chasuble du Rockman : Orange! Et là, quelques souvenirs piquants du swimrun CostaBrava en Espagne nous reviennent en mémoire. Thor, nous en fait part au breifing du soir : « Il faudra être solide » nous dit-il! Parfois il y en a, parfois non, mais dans tous les cas il se peut qu'il y en ait. A noter que les plus longues sections de natation sont aux nombre de 3 et justement dans le fjord (900 - 1600 - 1700m).
Nous avons prévu seulement une shorty HEAD. J’ai pour ma part des manchons au bras qui protègent du froid et des éventuelles méduses. Mais pour Mélissa, rien n'est prévu. Thor nous donne alors une astuce géniale : utiliser des bas nylons, ou des chaussettes montantes en nylons. Quelle bonne idée en effet ! On s'arrête dans un supermarché heureusement ouvert jusqu’à 23 heures à la recherche de cette tenue originale et nous voilà enfin prêts pour le show.
Samedi, 3h30 du matin, le réveil sonne. On tente d'avaler un petit déjeuner et nous partons tous ensemble au port de Stavanger pour prendre le Ferry de 6 heures. Mes parents et les enfants ont un passe spectateur permettant de passer toute la journée sur la course au beau milieu du fjord et à Florli, site d'arrivée de la course.


Le spectacle commence dès la première heure de ferry  grâce aux dauphins que l’on croise en sens inverse, comme dans un rêve. Puis, il est temps de se transforme en squale et sirène pour tenter de défier le Rockman. Le départ se fait comme le Norseman, triathlon extrême, avec un saut directement dans l’eau du fjord du ferry. Par contre, les équipes sautent les unes après les autres toutes les 3 secondes.

Nous sautons en 12ème position accompagné d'un cri, celui de ma sirène à moi. Dès les premiers mouvements, nous sommes rassurés car on aperçoit bien de temps en temps une méduse, mais plutôt en profondeur, sinon on arrive facilement à les éviter. On peut alors s’appliquer et ainsi pauser une nage propre dès le début de cette première section de 900 mètres située le long de falaises vertigineuses.

Dès la sortie d’eau, nous enchaînons par longue montée technique, entrecoupée de sections de natation dans des lacs en plein cœur de la nature sauvage norvégienne. Le terrain, de plus en plus accidenté, nous mène sur les hauteurs du fjord. Nous longeons une falaise incroyablement vertigineuse pour pointer au Pulpit Rock, le Spot des fjords norvégiens sur lequel a été tournée un "Mission impossible" avec Ton Cruise. Là, tout y est : Mer de nuage qui se déchire avec vue plongeante sur le fjord... Wow, grand moment, l'âme se remplit d'émotions de de cette incroyable vue qui récompense nos premiers efforts!

S’ensuit une longue descente technique et vallonnée alors que je suis entrain de prendre un coup de chaud. Je suis obligé d'ôter le haut de ma combinaison car je n'avance plus. Très vite, l'air me fait un bien fou ; quelques gorgées d’eau dans les rivières et un plongeon dans un lac requinqueront la bête. Il est d’ailleurs vivement conseillé de s’abreuver, en dehors des ravitaillements, en profitant des rivières présentent le long du parcours pour s’hydrater. Il ne faut surtout pas oublier qu’en introduction, mot « rusticité » était évoqué ; celui-ci étant complètement adapté à cette épreuve. Un parcours trail très technique avec vue imprenable sur le fjord nous approche progressivement de la 2ème natation dans le fjord, longue de 1600m. Petite appréhension avant de sauter dans l’eau, mais non, tout va bien au niveau des méduses. 

A la sortie de l’eau, nous suivons un petit groupe de swimrunner le long d’un sentier traversant de nombreux pierriers et rochers. Après le ravitaillement, nous voilà sur une rare route goudronnée qui permet enfin de trottiner et marcher sur un terrain plat. La chaleur est toujours omniprésente, mais la plus longue section de natation se dessine enfin : 1700m de traversée directe dans le fjord en direction de Florli, point de départ d’une nouvelle aventure unique en son genre.

Si vous aimez le chiffre 4, vous allez alors adorer  la section suivante ou pas : 4444 marches d'escalier en bois à monter inlassablement pour s'élever jusqu’au ciel le plus rapidement possible ; soit 740m de dénivelé positif en 1.2km.

Les équipes se doublent et se redoublement mais toutes font des petits arrêts, en regardant sens inverse la vue imprenable sur le fjord qui se dessine progressivement tout au long de la montée infernale. Il s'agit du plus long escalier en bois du monde qui suit un ancien pipeline connecté à un lac d’altitude.

Lac d'ailleurs dans lequel nous enchaînons une natation méritée et désirée à la fin du parcours du combattant. La grosse dernière épreuve est passée, s'ensuit quelques sections de courses et de natations dans de magnifiques lacs sauvages de ce plateau magnifique.

A noter que l’ultime natation est plus froide que les autres, dernier rafraîchissement avant les 6 derniers kilomètres de descente en direction de Florli, et enfin franchir la ligne d'arrivée tant souhaitée. 

Rockman, nous sommes devenus des Rockman après 10h55 d’immersion totale dans cet incroyable fjord. Nous sommes fiers, fatigués mais tellement heureux. Le directeur de course Thor nous accueille à l’arrivée et nous offre comme cadeau finisher un bracelet et la fameuse ceinture gravée Rockman.

Quelle grand moment de sport et comme me le disait Thor, cette course restera gravée en nous à tout jamais.
Site internet :
http://www.rockmanswimrun.com/
Photos Rockman -Lolo

Interview de Thor Hesselberg :


Thor, pourquoi avec crée le Rockman et d’où viens une telle inspiration ?
Rockman a été créé pour permettre aux participants de vivre une expérience unique et complètement différente de celle des autres swimrun. C'était le premier swimrun international en dehors de la Suède, le même jour où ÖtillÖ a accueilli sa course Engadin en Suisse.
Rockman est une légende locale qui vit dans le fjord et lors de notre course, nous empruntons le chemin emprunté par la légende à la recherche de la femme de ses rêves. Chaque course est un épisode de sa vie, si vous voyez nos films sur la course, ils racontent tous une petite histoire tirée de son incroyable vie.

Quel est l’esprit du Rockman ?
Aventurier ! Les participants sortent de cette incroyable aventure avec le sourire aux lèvres. Il s’agit plus d’un voyage, d’une immersion au plus profond de cette région qu’une course en tant que telle.
Que conseilles-tu aux swimrunner avant d’oser venir affronter le Rockman ?
Il faut être prêt à parcourir des sentiers très techniques et avoir un esprit ouvert pour vivre cette expérience et découvrir cet extraordinaire fjord Lysefjord.
Il semble que le Rockman aura toujours lieu quelque soit la météo ?
Rockman (la légende) ne s’arrête jamais à cause de la météo, il est amoureux et fera donc le voyage à chaque fois.

Rockman fait partie d’un circuit de swimrun, peux-tu nous en dire plus ? 
Nous voulions participer au développement du swimrun en proposant des courses atypiques, animées avec une identité propre dans plusieurs endroits. Nous espérons pouvoir revenir en Pologne l’année prochaine ainsi que dans plusieurs autres pays.

En chiffre :
10 sections de natation : 6km
10 sections de course à pied : 33km
2500m de D+
Sommets caractéristiques :
Pulpit Rock : 604m et Florlo : 4444 marches escalier 750m
 

Commenter cet article

Shana 15/06/2020 18:35

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.

Articles récents

Hébergé par Overblog