Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loloraidoutdoor

Loloraidoutdoor

Aventures

Publié le par lolo

Après 3 participations en 2013, 2015, 2016, cette 4ème participation ne s'est pas déroulée comme prévu en apportant son lot de surprises et d'imprévus non négligeables.

Tout d'abord le site inédit pour Mélissa et moi : le superbe Lac Bin El Idoine, juste trop beau pour pratiquer le raid, le canoë et pour les petits chanceux le swim&run dans 1 mois. Et je dois dire qu'on s'est super régalé avec Mèl sur les 3 sections canoës flirtant avec les 1ers équipages hommes.

 

Ma coéquipière de choc justement : 2ème tentative sur ce raid après quelques "échecs relationnels" en France, c'est bien dit ça non? Mais au Maroc, l'année dernière tout avait été parfait. Alors nous étions prêt à retenter l'aventure pour confirmer 2016.

 

Et ce magnifique raid aux parcours variés, accidentés et juste magnifiques qui nous a tous enchantés. Comme toujours, l'organisation nous fait passer par ce qu'il y a de plus beau. et jour après jour, c'est toujours aussi beau voire encore plus que la veille. J'ADORE l'idée.

1ère étape : On se met une belle cartouche en Canoë sur 6km en envoyant les carpes dans le ciel pour terminer 2ème au scratch. Puis une magnifique C'O à pied s'enchaîne avec une bonne boulette de jardinage en prime et une chute type acupuncture dans les cactus (les tas à côté de Mélissa sur la photo). Ca m'occupe un moment d'enlever les épines une à une avec les dents. Reste la dernière section avec un retour en canoë taquet pour terminer le travail de fracassage de bras et d'épaules vent contre en direction de l'hôtel. Et là, bonheur, on dort à l'hôtel doté d'une piscine un shouilla déconcertante.

 

La 2ème étape démarre par une dizaine de kilomètres en canoë = trop bien. C'est à nouveau une section pour nous alors Forza les Valette, et paf, on dégomme une nouvelle fois quelques carpes pour arriver 2ème collés aux 1ers.

Place à 20km de vtt avec 1150m de D+. Si ça c'est pas une bonne séance de RPM, genre la montagne, vous voyez, l'avant dernière du cours, sauf que ça dure un shouilla plus longtemps. On s'en sort plutôt bien avec ma teammate puisque aucune équipe mixte nous rattrape dans l'ascension. Bon, ok, notre laisse se casse et me fouette les fesses à 2 reprises. J'avoue j'aime moins cette séance sado maso inédite et imprévue.

 

Nous faisons étapes sur les hauteurs à 1600m d'altitude. la nuit est froide et le givre présent sur les tentes et les chaises confirment au petit matin cette sensation de fraicheur.

Mais le programme de l'étape va nous réchauffer et nous sommes prêts à en découdre avec cette 1ère place en mixte qui a récompensé nos efforts de la veille. Après une portion roulante en course à pied, nous attaquons une longue descente technique qui devait être notre atout. Juste le temps de dire à Mélissa, "à nous de jouer" et voilà qu'au bout d'une dizaine de mètres, lors d'un impact plus fort que les autres, mon mollet droit se met en "Off" comme une énorme crampe.Tétanisé il est, tétanisé il restera.

Le reste de cette si jolie étape sera que douleurs et tentative de gestion du bonhomme pour ne pas tout exploser. Nous arrivons à terminer la section en compagnie de Crakou et Héloise, une bien belle rencontre, et on enchaîne de suite avec les vtt car si je m'arrête là, c'est mort!

Nous arrivons enfin au Gite de la Cathédrale. Un plongeon vite fait dans la rivière et une rafale de tentatives de soins seront mon programme de la fin de journée.

Et le matin de la 4ème étape, après 3 petit pas sur le sol je comprends que ce sera une toute autre fin de raid pour Mélissa et moi.

Mais le principal c'est que ma douce puisse terminer l'aventure. Et ce sera chose faite et bien faite avec un adorable marocain, en forme et content de poursuivre l'aventure avec en prime une orienteuse.

Et quelle belle image me semble-t-il que ce duo imprévu et improbable. J'adore l'image et c'est ça aussi la force de la Transmarocaine.

De l'autre côté du miroir pourrait être le titre de fin de ce petit compte-rendu. En effet, je passe côté organisation sur cette avant dernière étape en étant au CP1 ravito qui me permet de voir passer les copains. Puis le dernier jour, je donne les sandwich à l'arrivée avec une technique anti dépression qui marche plutôt bien genre : 4 de donnés 1 de mangé ;-)

Reste de merveilleux souvenirs, des échanges incroyables, des liens forts avec les amis et nouvelles rencontres. Bravo à mes ardéchois préférés Toma et Seb pour la jolie victoire ainsi qu'à l'équipe des Samarien en mixte. Mais ici, le principal est ailleurs car l'ambiance transmarocaine est unique en son genre et pour avoir fait quelques vadrouilles, unique dans le monde des raids.

 

C'était une superbe édition à tout point de vue. Grand MERCI à TOUTE l'équipe de l'Organisation au Top et aux amis pour cette ambiance conviviale qui fait grand bien. Une pensée à Natalia et Fred qui ont fait un super parcours avec le sourire aux lèvres constants. J'espère Natalia que ce raid t'as plu et que des envies de reviens-y te ramèneront au Maroc. Et une autre à Héloise et Crakou toujours pétillants qui ont mis une bien belle ambiance et pris plein de photos souvenirs ainsi qu'à tous les participants.

TRANSMAROCAINE 2018, comptez sur les VALETTE, si je retrouve le mollet d'ici là.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog